Home > Media > News > Premier semestre 2003/04: Croissance soutenue des ventes et du résultat

Premier semestre 2003/04: Croissance soutenue des ventes et du résultat

Share
01 avril 2004
Overview

• Le produit des ventes a augmenté de 15% à CHF 2,2 milliards
• Le résultat d’exploitation (EBIT) a progressé de 15% pour atteindre CHF 149,8 millions
• Le résultat net (PAT) a crû de 10% à CHF 83,6 millions
• Barry Callebaut est confiant de pouvoir maintenir la croissance à deux chiffres indiquée pour l’EBIT et le PAT pour la totalité de l’exercice (qui sera clos le 31 août 2004)

Zurich/Suisse, le 1er avril 2004 – En réalisant une croissance à deux chiffres pour le produit des ventes, le résultat d’exploitation (EBIT) et le résultat net (PAT) au cours du semestre clos le 28 février 2004, Barry Callebaut AG, le leader mondial des fabricants de produits de cacao et de chocolat de qualité supérieure, a poursuivi sur la voie de la croissance. La progression des ventes en Amérique du Nord et en Asie/Pacifique ainsi qu’un certain impact de Pâques qui cette année tombe une semaine plus tôt, ont fait que le second trimestre plus particulièrement a fini sur d’excellents résultats. Il est à noter que le chocolat est un marché saisonnier.

Patrick De Maeseneire, CEO de Barry Callebaut, précise : « Barry Callebaut a continué de croître plus de deux fois plus vite que le marché du chocolat dans son ensemble. Nous sommes satisfaits de la croissance organique et des améliorations opérationnelles enregistrées par tous nos secteurs d'activités et nous réjouissons de constater que les programmes de restructuration dans nos secteurs d'activités Produits pour les consommateurs se poursuivent comme prévu et commencent à être payants ».

Le chiffre d’affaires a progressé de 15% à CHF 2'199,3 millions au cours du semestre clos le 28 février 2004, par rapport aux CHF 1'906,4 millions au cours de la même période de l’exercice précédent. Les principaux facteurs ayant contribué à cette évolution favorable ont été la croissance organique et des améliorations des marges, la première consolidation de Brach’s et de Luijckx, de même que des effets de change nets favorables, légèrement contrecarrés par des prix moyens moins élevés des fèves de cacao. Après l'élimination de tous les effets susmentionnés, le taux de croissance organique du chiffre d’affaires s'établit à 4%.

Les volumes des ventes ont progressé de 10% à 527’434 tonnes, par rapport aux 480’497 tonnes au cours de la même période de l’exercice précédent, la croissance organique des volumes représentant 2%.

Le résultat d’exploitation (EBIT) s’est amélioré de 15% à CHF 149,8 millions. Ceci est dû en partie à l’acquisition de Brach’s et de Luijckx, à des effets de change nets ainsi qu’à des améliorations des marges, et en partie également à la croissance organique. Calculé par tonne, le résultat d’exploitation (EBIT) a crû de près de 5%, de CHF 271,3 à CHF 284,0.

Les charges financières ont augmenté de 36% à CHF 47,8 millions. Cette augmentation s’explique par l’opération de refinancement du Groupe réalisée en mars 2003, et par l’impact net des charges d’acquisition de Brach’s et de Luijckx, partiellement compensées par l’amélioration des niveaux des fonds de roulement.

Les impôts ont diminué à CHF 17,5 millions, ce qui a fait s’inscrire le taux de fiscalité effective à 17,2%, en recul par rapport aux 20,5% au cours de la même période de l’exercice précédent. La diminution du taux de fiscalité effective s’explique en partie par la mise en œuvre de pertes fiscales reportées.

Le résultat net (PAT) a progressé de 10% à CHF 83,6 millions, contre CHF 75,9 millions au cours de la même période de l’exercice précédent.

Les fonds propres ont crû de 3% à CHF 779,9 millions, alors qu’ils étaient de CHF 759,2 millions à la fin de l’exercice précédent, clos le 31 août 2003.

Le 28 février 2004, suite à l’acquisition de Brach’s, le Groupe occupait un effectif de 8’961 personnes, soit 14% de plus que le 31 août 2003.

Développement des segments d’affaires

Segment Affaires industrielles

Le segment Affaires industrielles fournit des produits de cacao et de chocolat à des transformateurs industriels et à des fabricants de produits de consommation dans le monde entier.

Les volumes des ventes ont été de 331’027 tonnes, par rapport aux 332’439 tonnes enregistrées au cours de la même période de l’exercice précédent.
• Tandis que les volumes des ventes à des tiers ont été consciemment réduits au cours du premier trimestre de l’exercice, ils ont repris au cours du second trimestre, conformément au plan. Pour tout le semestre, les ventes à des tiers ont atteint un volume de 61’077 tonnes (soit -2% par rapport à la même période de l’exercice précédent).
• Les volumes de produits au chocolat vendus par le secteur d'activités Chocolat pour clients industriels ont été de 269’950 tonnes grâce à une croissance organique de 5% au cours du second trimestre. En tenant compte de la cessation partielle de ventes de produits industriels à marge basse/négative de Stollwerck et de la reclassification d’anciennes livraisons à Luijckx et à Brach’s comme ventes interentreprises, les volumes ont enregistré une croissance organique de 4% au cours du premier semestre. Les augmentations ont été principalement le fait de la France, de l’Italie et des Amériques. Il n’y a qu’au Royaume-Uni, où le marché des biscuits est en régression, que les volumes ont fléchi par rapport à l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires du segment Affaires industrielles a augmenté de 1% pour atteindre CHF 1'128,2 millions.
• En raison de la baisse des prix moyens des fèves de cacao, de volumes inférieurs depuis le début de l’exercice et de l’impact négatif de la faiblesse du dollar US, le chiffre d’affaires du secteur d'activités Cacao a diminué de 7% à CHF 272,3 millions.
• Le produit des ventes du secteur d'activités Chocolat pour clients industriels a atteint CHF 855,9 millions, soit une augmentation de 3,5%, résultat de la croissance des volumes, mais aussi des améliorations soutenues des marges.
Le résultat d’exploitation (EBIT) du segment Affaires industrielles a avancé de 16% à CHF 97,8 millions, contre CHF 84,2 millions au cours de la même période de l’exercice précédent. Cette évolution favorable découle d’une gestion active des marges dans les secteurs d'activités Cacao et Chocolat pour clients industriels, ainsi que de volumes de ventes et de marges accrus annoncés par le secteur d'activités Chocolat pour clients industriels.

Segment Services alimentaires/Commerce de détail
Le segment Services alimentaires/Commerce de détail vise à servir un vaste éventail de clients, depuis les artisans jusqu’aux chaînes mondiales de grande distribution.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 36% à CHF 1'071,1 millions, CHF 238,2 millions ou 30% résultant de la première consolidation de Luijckx et de Brach’s.
• Le secteur d'activités Gourmet & Spécialités a poussé son chiffre d’affaires de 17% à CHF 292,7 millions, contre CHF 249,7 millions il y a un an. La croissance organique a été de 7% ou CHF 17.2 millions, réalisée grâce aux signes confirmés d’une reprise économique en Amérique du Nord et dans la zone Asie/Pacifique, grâce aux efforts pour se focaliser sur des produits à marge élevée, tels que des produits prêts-à-utiliser et prêts-à-la-vente et grâce à quelques effets de devises positifs; le reste de l’augmentation est dû à l’acquisition de Luijckx, effectuée en mars 2003.
• Le secteur d'activités Produits pour les consommateurs fait état d’une progression de son chiffre d’affaires de 45% à CHF 778,4 millions, contre CHF 536,6 millions au cours de la même période de l’exercice précédent, le montant de CHF 212,4 millions pouvant être attribué à la première consolidation de Brach’s. Le solde de 5,5% de croissance découle de la croissance organique des ventes des produits au chocolat sous marque du client et de la marque Sarotti, ainsi que d’un effet de devises favorable.

Le résultat d’exploitation EBIT du segment Services alimentaires/Commerce de détail a augmenté de 20% à CHF 80,2 millions, contre CHF 66,7 millions au cours de la même période de l’exercice précédent. Ceci est imputable à la croissance organique, aux améliorations soutenues des marges, de même qu’aux économies des frais et aux premiers effets des programmes de restructuration en cours dans les unités des Produits pour les consommateurs. Les deux secteurs d'activités des Produits pour les consommateurs ont contribué de manière positive à l’EBIT du Groupe.

Les programmes de restructuration dans les secteurs d'activités Produits pour les consommateurs évoluent comme prévu, tant sur le plan temporel que budgétaire. Prenant appui sur les points forts existants, la stratégie des Produits pour les consommateurs reposera sur deux piliers: tout d’abord les produits de marque des clients, ensuite les affaires de marque avec les deux marques centrales, Sarotti pour l’Europe et Brach’s pour l’Amérique du Nord.
• Les Produits pour les consommateurs Europe sont en train d’implémenter la seconde phase de leur programme de restructuration, provisionné à raison de CHF 80 millions au cours de l’exercice 2001/02. Toutes les fonctions de direction et administratives ont été intégrées au siège central du secteur à Cologne en Allemagne et les processus ont été simplifiés, ce qui apporte des économies financières importantes. En matière de marketing, un projet de “re-marquage” complet a été lancé, Sarotti étant positionnée en tant que marque parapluie. En ce qui concerne le réseau de fabrication, l’intention consiste à continuer d’implémenter l’approche focalisée des fabriques et les coûts seront progressivement réduits.
• La restructuration opérationnelle du secteur d'activités Produits pour les consommateurs Amérique du Nord a été menée à bien dans le respect des délais et du budget. Les fonctions de direction et administratives ont été intégrées au nouveau siège central du secteur à Dallas, Texas. La nouvelle usine mexicaine de Vernell est complètement opérationnelle, conformément au plan. Il s’agira dorénavant de pleinement en exploiter les capacités, afin d’atteindre la structure des frais prévue. De plus, le système propriétaire de merchandising et de livraison Fresh Candy Shoppe de Brach’s a subi des modifications d’envergure suite à des études menées auprès des consommateurs et du commerce de détail. Un certain nombre de produits au chocolat à marge supérieure sont prêts à être lancés à partir de la fin du 4e trimestre et jusqu’au début du 1er trimestre 2004/05. Parmi ces produits figurent plusieurs options à teneur réduite en hydrates de carbone.

Perspectives

Commentant l’ensemble de l’exercice 2003/04, le CEO Patrick De Maeseneire a annoncé: « Nous continuerons de nous focaliser sur les marges, de rechercher une plus grande efficacité et de redresser nos affaires de consommateurs avec une grande détermination. Si le climat économique présent se montre durable, nous sommes confiants que nous serons en mesure, au cours de cet exercice, d’atteindre la croissance à deux chiffres annoncée pour le résultat d’exploitation (EBIT) et pour le résultat net (PAT) ».

Barry Callebaut (www.barry-callebaut.com ):
Avec un chiffre d'affaires annuel de quelque 3,6 milliards de CHF pour l’exercice 2002/03, le groupe Barry Callebaut domicilié à Zurich, Suisse, est le leader mondial des fabricants de produits de cacao et de chocolat de qualité supérieure – de la fève de cacao au produit fini sur les rayons des magasins. Après l’acquisition de Brach’s Confections Holding, Inc., en septembre 2003, Barry Callebaut entretient plus de 30 sites de production dans 17 pays et occupe quelque 9’000 collaboratrices et collaborateurs. Le groupe répond aux besoins de l’ensemble de l’industrie alimentaire, depuis les producteurs alimentaires industriels jusqu’aux utilisateurs professionnels de chocolat (tels que les chocolatiers, les confiseurs ou les pâtissiers) et au commerce de détail. Barry Callebaut fournit aussi une gamme complète de services dans les domaines du développement des produits, du traitement, de la formation et du marketing.

L’exercice 2003/04 sera clos le 31 août 2004. Les résultats concernant les neuf premiers mois jusqu’au 31 mai 2004 seront publiés le 5 juillet 2004 (communiqué de presse et conférence téléphonique).

Contacts
Investisseurs et analystes financiers:
Dieter A. Enkelmann, CFO
Barry Callebaut AG
Téléphone: +41 1 801 61 43
Téléfax: +41 1 801 61 53
e-mail: dieter_enkelmann@barry-callebaut.com

Médias:
Gaby Tschofen
Barry Callebaut AG
Téléphone: +41 1 801 61 60
Téléfax: +41 1 801 61 53
e-mail: gaby_tschofen@barry-callebaut.com


La présentation de Barry Callebaut pour les analystes/la presse se déroulera comme suit:

Date: 1er avril 2004

Heure: 10 h 00 HEC à 11 h 00 HEC environ,
Suivie d’une présentation spéciale sur les affaires Gourmet & Spécialités et un atelier pratique sur le chocolat

(Veuillez noter que l’Europe continentale a passé à l’heure d’été le 28 mars !)

Lieu: Barry Callebaut AG, Neugutstrasse 58, 8600 Dübendorf (avec service de navette depuis la gare de Stettbach)

S’il ne vous est pas possible de participer physiquement à la présentation pour les analystes/la presse, vous avez deux possibilités :

• Vous pouvez suivre la présentation grâce à notre audio web cast. Pour accéder à ce web cast, il suffit de suivre le lien sur notre page d’accueil (www.barry-callebaut.com).

• Vous pouvez aussi suivre la présentation par téléphone et poser vos questions à distance. La conférence se déroulera en anglais. Les questions peuvent cependant aussi être posées en français ou en allemand.

Veuillez alors appeler le numéro suivant entre 5 et 10 minutes avant le début prévu de la conférence:

+41 91 610 56 00 (pour des personnes en Europe continentale)
+1 866 291 41 66 (pour des personnes en Amérique du Nord)
+44 207 107 0611 (pour des personnes du Royaume-Uni)

Vous serez prié de vous identifier.

Il sera possible de réécouter la conférence pendant 72 heures à partir du 1er avril 2004 à 11 h 00 HEC environ en composant le +41 91 612 43 30 (depuis l’Europe continentale), le +1 412 858 14 40 (depuis les Etats-Unis) et le +44 207 866 43 00 (depuis le Royaume-Uni) – et en ajoutant le code '328' suivi du signe #.

Le communiqué de presse, la Lettre aux investisseurs plus détaillée et la présentation utilisée pendant la conférence téléphonique peuvent être téléchargés sur notre site web (www.barry-callebaut.com) à partir du 1er avril 2004 à 07 h 00 HEC.