Home > Media > News > Barry Callebaut: ventes des neuf premiers mois de l’exercice 2006/07: Les ventes sont restées fortes

Barry Callebaut: ventes des neuf premiers mois de l’exercice 2006/07: Les ventes sont restées fortes

Share
28 juin 2007
Overview
  • Augmentation organique du volume des ventes de 6.0% à 838'349 tonnes dynamisé par une accélération de la tendance à l’externalisation
  • Forte hausse du chiffre d’affaires1 de 4,1% à CHF 3’285.0 millions
  • Barry Callebaut évalue activement diverses options pour les affaires de consommation de Brach’s en Amérique du Nord, notamment une joint venture, une vente partielle ou totale
  • Emission obligataire de € 350 millions pour accroître la souplesse financière, sous réserve des conditions du marché
  • Confirmation des objectifs financiers à trois ans pour la période 2005/06-2007/08
 
Zurich/Suisse, le 28 juin 2007 – Barry Callebaut AG, le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure, a annoncé aujourd’hui les chiffres-clés de ses ventes pour les neuf premiers mois au 31 mai 2007 de l’exercice 2006/07. En outre, la société a l’intention de lancer un emprunt obligataire de € 350 millions (Fixed Rate Note) pour améliorer sa souplesse financière et l’échéance moyenne du profil de son endettement, ainsi que pour bénéficier des conditions actuellement favorables du marché financier. Pendant les neuf premiers mois de l’exercice en cours, Barry Callebaut a réalisé une croissance dynamique du volume des ventes qui a atteint 838'349 tonnes, ce qui correspond à un taux de croissance organique de 6,0% – plus du double du taux de croissance du marché mondial du chocolat. Le volume a été dynamisé par l’excellente performance du secteur d’activités Chocolat pour clients industriels, en particulier en Europe où un nombre croissant de fabricants alimentaires, jusqu’alors complètement intégrés, ont commencé à externaliser leurs besoins en chocolat à des partenaires spécialisés. Le chiffre d’affaires1 a progressé de 4,1% à CHF 3'285.0 millions. Une partie de cette progression est due à l’évolution des taux de change, en premier lieu à l’appréciation de l’euro par rapport au franc suisse, la monnaie de compte de la société. Sans les affaires de consommation de Brach’s en Amérique du Nord, le volume des ventes s’est accru de 7,4% et le chiffre d’affaires1 de 6,1%.
 
«Je suis très satisfait que Barry Callebaut soit resté sur le chemin de la croissance au cours des neuf premiers mois de l’exercice en cours, tout en dépassant une nouvelle fois substantiellement la croissance du marché mondial du chocolat», a déclaré Patrick De Maeseneire, CEO de Barry Callebaut. «Au cours de cette période, nous avons obtenu trois contrats de fourniture majeurs avec les fabricants de produits de consommation prestigieux que sont Nestlé, Hershey et Cadbury. Grâce à notre présence globale, de la fève au rayon de magasin, ainsi qu’à notre force d’innovation, nous sommes parvenus à nous établir comme le partenaire d’externalisation privilégié de l’industrie du chocolat.» 
 
 
Chiffres-clés des ventes du Groupe pour les neuf premiers mois 2006/07
 

GROUPE
 
Variation (%)
Neuf mois au
31 mai 2007
Neuf mois au
 31 mai 2006
Volumes des ventes
t
6.0
838,349
791,115
Volumes des ventes
sans Brach’s
t
7.4
788,186
734,115
Chiffre d’affaires1
mio CHF
4.1
3,285.0
3,154.9
Chiffre d’affaires1
sans Brach’s
mio CHF
6.1
3,065.6
2,888.5

 
Vue d’ensemble des ventes par régions pour les neuf premiers mois 2006/07
 
Région Europe
 
Grâce à une bonne demande des clients industriels et artisanaux, la région Europe a réalisé une croissance du volume des ventes de 8,4% à 556'525 tonnes. L’Europe orientale a enregistré une croissance à deux chiffres. Afin de mieux saisir le potentiel de croissance de cette région, Barry Callebaut est en train de renforcer son réseau opérationnel et inaugurera, en septembre, sa nouvelle usine en Russie. Par rapport à la même période de l’an dernier, le chiffre d’affaires1 de la région Europe a augmenté de 5,9% à CHF 2'285,0 millions.
 
Le secteur d’activités Chocolat pour clients industriels a bénéficié de l’augmentation des volumes externalisés et de nouveaux contrats dans ce domaine en Europe occidentale, ainsi que d’une forte croissance de ses marchés principaux, tels que la Belgique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Le secteur d’activités a réalisé une croissance du volume particulièrement forte en Europe orientale, notamment en Pologne et en Russie. Le secteur d’activités Gourmet & Spécialités a lui aussi enregistré une bonne croissance de son chiffre d’affaires, en particulier au Royaume-Uni, en France et en Europe orientale. Comme attendu, le chiffre d’affaires du secteur Produits pour les consommateurs Europe a diminué en raison de la cessation antérieure de certains contrats de marque de détaillants. Cet effet s’estompera pendant l’exercice en cours.
 
Région Amérique
 
Le volume des ventes dans la région Amérique n’a que légèrement progressé de 224'246 tonnes une année auparavant à 224'643 tonnes. La forte croissance des secteurs d’activités Chocolat pour clients industriels et Gourmet & Spécialités a été contrebalancée par une performance insatisfaisante des ventes de Produits pour les consommateurs Amérique du Nord. De ce fait, le chiffre d’affaires de la région s’est établi à CHF 760,3 millions, en recul de 4,5% par rapport aux CHF 796,5 millions pour la même période de l’année précédente.
 
La persistance de la performance insatisfaisante de Produits pour les consommateurs Amérique du Nord a amené la société à placer le secteur d’activités sous examen stratégique, décision qui a déjà été communiquée plus tôt dans l’année. Actuellement, Barry Callebaut s’emploie activement à étudier plusieurs options, y compris une joint venture, une vente partielle ou totale de Brach’s, qui compte pour plus des trois quarts du chiffre d’affaires de Produits pour les consommateurs Amérique du Nord. Se référant aux manifestations d’intérêt, le management de Barry Callebaut pense qu’une vente représenterait l’issue la plus favorable.
 
Sans Brach’s, le volume des ventes de la région Amérique a progressé de 4,3% à 174'480 tonnes, entraînant une augmentation du chiffre d’affaires de 2,0% à CHF 540,9 millions.
 
Un changement de l’approche du marché et des gains de parts ont permis au secteur d’activité Chocolat pour clients industriels de réaliser une croissance robuste, tandis que Gourmet & Spécialités a enregistré une bonne demande pour ses chocolats premium et d’une origine unique.
 
Région Asie & reste du monde
 
Le volume des ventes de la région Asie & reste du monde s’est élevé à 57'181 tonnes, en progression de 6,9% par rapport à la même période de l’année précédente. Quant au chiffre d’affaires1, il s’est accru de 19,6% à CHF 239,7 millions.
 
Ce bon résultat est dû à la très forte performance du secteur d’activités Chocolat pour clients industriels qui, au troisième trimestre, a enregistré d’importantes livraisons en Australie et en Afrique du Sud. Les ventes de produits de Gourmet & Spécialités ont également progressé en Asie et dans le reste du monde, avec une demande croissante de Hongkong et de la Chine pour ses produits premium.
 
Chiffres-clés des ventes par régions pour les neuf premiers mois 2006/07
 

EUROPE
 
Variation (%)
Neuf mois au
31 mai 2007
Neuf mois au
31 mai 2006
Volume des ventes
t
8.4
556,525
513,355
Chiffre d’affaires1
mio CHF
5.9
2,285.0
2,157.9

 

AMÉRIQUE
 
 
Variation (%)
Neuf mois au
31 mai 2007
 Neuf mois au
31 mai 2006
Volume des ventes
t
0.2
224,643
                 224,246
Volumes des ventes
sans Brach’s
t
4.3
174,480
167,246
Chiffre d’affaires
mio CHF
 -4.5
                     760.3
       796.5 
Chiffre d’affaires
sans Brach’s
mio CHF
2.0
540.9
530.1

 

 ASIE/reste du monde
 
Variation (%)
 Neuf mois au
31 mai 2007
Neuf mois au
31 mai 2006
 Volume des ventes
t
6.9
57,181
53,514
 Chiffre d’affaires1
mio CHF
19.6
239.7
200.5

  
Développement des segments d'affaires au cours des neuf premiers mois 2006/07
 
Segment Affaires industrielles
 
Le segment Affaires industrielles se concentre sur la vente de produits à base de cacao et de chocolat destinés aux industriels et aux fabricants de biens de consommation du monde entier.
 
Le volume des ventes s’est élevé à 586'947 tonnes, ce qui représente une croissance organique de 10,8% par rapport à la même période de l’an dernier.
 
  • Le volume des ventesde produits de Cacao à des tiers a atteint 107'495 tonnes, soit une progression de 12,1%. Le volume a été poussé pour compenser la réduction de marge causée par la détérioration du ratio combiné (cacao)[2].
  •  Le volume des ventes du secteur d’activités Chocolat pour clients industriels a atteint 479’452 tonnes, ce qui représente une augmentation de 10,5% par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Le secteur d’activités a profité de volumes externalisés plus élevés, grâce au fait qu’un nombre croissant de fabricants de produits de consommation intégrés concentrent leurs efforts sur le marketing et la vente et cherchent à s’approvisionner en chocolat liquide auprès de tiers. En tant que leader industriel mondial, Barry Callebaut est bien placé pour tirer parti de cette tendance.
  • Barry Callebaut prévoit de signer prochainement les accords finaux avec Nestlé et Hershey. Il commencera à fournir les deux sociétés dans quelques mois.
Le chiffre d’affaires1 du segment Affaires industrielles a crû de 10,1% à CHF 1’891,1 millions, contre CHF 1’717,4 millions pour la même période de l’an dernier.
 
  • Le chiffre d’affaires1 du secteur d’activités Cacao a augmenté de 7,5%, à CHF 379,8 millions de francs, contre CHF 353,3 millions un an auparavant, suite à un volume des ventes plus élevé et en dépit de prix moyens plus bas résultant du ratio combiné (cacao) plus faible, comme mentionné plus haut.
  •  Le chiffre d’affaires du secteur d’activités Chocolat pour clients industriels s’est accru de 10,8% à CHF à 1’511,3 millions, contre CHF 1’364,1 millions pour la même période de l’exercice précédent, grâce à un volume des ventes plus élevé.
 
Segment Services alimentaires/Commerce de détail
 
Le segment Services alimentaires/Commerce de détail comprend une vaste clientèle, allant de l’artisan local (chocolatiers, pâtissiers, boulangers, hôtels, restaurants, traiteurs) à la grande distribution mondiale.
 
Le chiffre d’affaires s’est inscrit à CHF 1'393,9 millions, en recul de 3,0% par rapport aux CHF 1'437,5 millions réalisés un an auparavant, en raison de la diminution du chiffre d’affaires du secteur d’activités Produits pour les consommateurs due à l’abandon de certains contrats de marque de détaillants en Europe et à la diminution des ventes de produits de consommation de Brach’s en Amérique du Nord.
 
  • Le chiffre d’affaires du secteur d’activités Gourmet & Spécialités est passé   de CHF 428,0 millions à CHF 448,4 millions, soit une progression de 4,8%. Le secteur d’activités a enregistré une forte demande pour ses produits premium, en particulier pour les chocolats d’une origine unique.
  • Le chiffre d’affaires du secteur d’activités Produits pour les consommateurs a reculé de 6,3% à CHF 945,5 millions. Sans les produits de consommation Amérique du Nord sous marque Brach’s, le recul a été de 2,3% à CHF 726,1 millions.
 
Emission obligataire de € 350 millions
 
Barry Callebaut Services N.V., une filiale directement détenue par Barry Callebaut AG, prévoit de lancer une émission obligataire de € 350 millions (Fixed Rate Note) avec une échéance fixe de 10 ans afin d’aligner la structure de financement du Groupe sur ses besoins opérationnels, d’améliorer le profil du bilan et de profiter de conditions de marché favorables. Le produit de l’émission permettra au Groupe d’accroître ses liquidités, d’implémenter les programmes existants de partenariat et d’extension, par exemple avec Nestlé et Hershey, et d’étudier d’autres possibilités de croissance lorsqu’elles se présenteront. L’émission se fera sous réserve des conditions du marché. En même temps, la société a l’intention de renégocier les termes des lignes de crédit consortiales actuelles se montant à € 850 millions.
 
Perspectives
 
«Un nombre croissant de fabricants alimentaires jusqu’alors complètement intégrés commencent à externaliser leurs besoins en chocolat», a observé Patrick De Maeseneire, CEO, en présentant ses prévisions. «Nos accords de fourniture avec Nestlé, Hershey et Cadbury confirment l’accélération de cette tendance dans la branche, tant en Europe qu’aux Etats-Unis. Barry Callebaut est bien placé pour continuer de profiter de cette évolution du marché. Nous continuons de façonner notre Groupe par l’expansion géographique, le leadership des coûts et l’innovation. Le lancement prévu d’un emprunt obligataire nous donnera la souplesse nécessaire pour continuer sur la voie de la croissance. Ainsi que cela été déjà mentionné plus tôt cette année, les prix plus élevés des matières premières auront un effet négatif sur les résultats financiers de l’exercice 2006/07. La détérioration du ratio combiné (cacao) devrait avoir un effet négatif de l’ordre de CHF 25 millions. L’augmentation du prix du lait pourrait aussi jouer un rôle, mais elle devrait être partiellement compensée par des prix de vente plus élevés. En dépit de ces facteurs, nous sommes confiants de pouvoir atteindre nos objectifs financiers à trois ans pour la période allant jusqu’en 2007/08. Quant à l’avenir, nous sommes sur la voie d’une croissance soutenue.» 
 
*Ces objectifs prévoient en moyenne une croissance annuelle organique de 3-5%, une croissance de l’EBIT de 8-10% et une croissance de 12-15% du bénéfice net (PAT), sous réserve d’imprévus majeurs.


[1] Aux fins de comparaison, le chiffre d’affaires de l’année précédente a été ajusté en raison de ventes extraordinaires de fèves. Le volume des ventes annoncé ne comprend que des produits transformés. C’est pourquoi les ventes de fèves physiques ne sont pas comprises dans le volume des ventes mais dans le chiffre d’affaires.
[2] Prix de vente combiné du beurre et de poudre de cacao par rapport au prix des fèves de cacao
 
 
* * *
 
Barry Callebaut:
Avec un chiffre d’affaires annuel de plus de CHF 4 milliards pour l’exercice 2005/06, le Groupe Barry Callebaut, dont le siège est à Zurich, Suisse, est le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure ainsi que de produits de confiserie – de la fève de cacao au produit fini sur les rayons des magasins. Barry Callebaut est présent dans 23 pays, possède plus de 30 sites de production et emploie environ 8000 personnes. Le Groupe répond aux besoins de l’ensemble de l’industrie alimentaire, depuis les fabricants jusqu’aux utilisateurs professionnels de chocolat, tels que les chocolatiers, les confiseurs ou les pâtissiers, et à la grande distribution. Il fournit aussi une gamme complète de services dans les domaines du développement de produits, des processus de fabrication, de la formation et du marketing.
 
* * *
  
Calendrier financier de l’exercice 2006/07 (du 1er septembre 2006 au 31 août 2007):
 
Résultats annuels 2006/07 :
6 novembre 2007  
Communiqué de presse, conférence de presse et conférence pour les analystes (Zurich)
Assemblée générale annuelle:
29 novembre 2007
Zurich
 
* * *
 

Contacts
Pour investisseurs et analystes financiers:


Pour les médias:    

Daniela Altenpohl, Head of IR
Barry Callebaut AG
Tél.: +41 43 204 04 23
daniela_altenpohl@barry-callebaut.com
Gaby Tschofen, VP Corp. Communications
Barry Callebaut AG
Tél.: +41 43 204 04 60
gaby_tschofen@barry-callebaut.com

Chiffres de vente-clés de Barry Callebaut (non vérifiés)
 
 
Variation (%)
Neuf mois au 31 mai 2007
Neuf mois au 31 mai 2006
Ventes du Groupe
 
 
 
 
Volume des ventes
t
6,0%
                        838.349
                           791.115
Chiffre d'affaires (1)
CHF mio
4,1%
                          3.285,0
                           3.154,9
       (y compris vente extraordinaire de
       fèves en 05/06)
CHF mio
-0,1%
                          3.285,0
                          3.287,4
Ventes par régions
 
 
 
 
Europe
 
 
 
 
Volume des ventes
t
8,4%
                        556.525
                         513.355
Chiffres d'affaires (1)
CHF mio
5,9%
                          2.285,0
                           2.157,9
       (y compris ventes extraordinaires de
       fèves en 05/06)
CHF mio
0,6%
                          2.285,0
                          2.270,4
Amérique
 
 
 
 
Volume des ventes
t
0,2%
                        224.643
                        224.246
Chiffres d'affaires (1)
CHF mio
-4,5%
                             760,3
                             796,5
Asie / reste du monde
 
 
 
 
Volume des ventes
t
6,9%
                             57.181
                            53.514
Chiffres d'affaires (1)
CHF mio
19,6%
                             239,7
                             200,5
       (y compris ventes extraordinaires de
       fèves en 05/06)
CHF mio
8,7%
                              239,7
                              220,5
Ventes par segments d'affaires
 
 
 
 
Affaires industrielles
 
 
 
 
Volume des ventes
t
10,8%
                        586.947
                        529.664
    - Cacao
t
12,1%
                         107.495
                           95.867
    - Clients industriels
t
10,5%
                        479.452
                        433.797
Chiffre d'affaires (1)
CHF mio
10,1%
                             1.891,1
                            1.717,4
       (y compris ventes extraordinaires de
       fèves en 05/06)
CHF mio
2,2%
                             1.891,1
                           1.849,9
    - Cacao (1)
CHF mio
7,5%
                             379,8
                             353,3
       (y compris ventes extraordinaires de
       fèves en 05/06)
CHF mio
-21,8%
                              379,8
                              485,8
    - Clients industriels
CHF mio
10,8%
                             1.511,3
                            1.364,1
Service alimentaire/comm. détail
 
 
 
 
Chiffre d'affaires
CHF mio
-3,0%
                           1.393,9
                           1.437,5
    - Gourmet & spécialités
CHF mio
4,8%
                             448,4
                             428,0
    - Produits de consommation
CHF mio
-6,3%
                             945,5
                           1.009,5
 
(1) Aux fins de comparaison, le le chiffre d'affaires de l'année précédente a été ajusté en raison de ventes extraordinaires de fèves. Le volume des ventes annoncé ne comprend que des produits transformés. C'est pourquoi les ventes physiques de fèves ne sont pas comprises dans le volume des ventes mais dans le chiffre d'affaires.