Print this page
Logo Barry Callebaut
Home > Media > News > Bénéfice stable pour Barry Callebaut AG au 1er semestre

Bénéfice stable pour Barry Callebaut AG au 1er semestre

Share
09 avril 2002
Overview

• Résultat opérationnel (EBIT) de CHF 104,6 millions et bénéfice du groupe de CHF 67,2 millions au niveau de l’exercice précédent, malgré la détérioration de l’environnement
• Quantités vendues en recul à 411'826 tonnes (-3 pour cent) en raison d’une réduction voulue des affaires avec des produits semi-finis pour des clients tiers
• Chiffre d’affaires en diminution à CHF 1'322,3 millions (-9,5 pour cent) en raison du recul des volumes, des influences des taux de change et des prix modérés du cacao jusqu’en novembre 2001

Zurich/Suisse, le 9 avril 2002 – Barry Callebaut AG, le leader mondial des produits à base de cacao et de chocolat, a poursuivi pendant le premier semestre de son exercice 2001/02 (septembre 2001 à février 2002) sa politique de réduction des ventes de produits de cacao et de produits semi-finis. L’entreprise maintient ainsi son objectif déclaré qui consiste à limiter sa dépendance par rapport aux fluctuations des prix dans ce domaine. En raison de cette stratégie surtout, mais aussi suite au développement plat des affaires avec les clients industriels et à un recul dans le secteur Vending Mix, les volumes vendus ont enregistré une diminution de 3 pour cent à 411'826 tonnes (exercice précédent : 425'325 tonnes).

Le chiffre d'affaires des ventes a quant à lui diminué de 9,5 pour cent à CHF 1'322,3 millions (exercice précédent: CHF 1'460,9 millions), ce recul ayant été influencé à parts plus ou moins égales par les volumes de vente moins importants avec –3,2 pour cent, les influences des devises étrangères avec –2,9 pour cent et les prix du cacao encore modérés au cours du premier semestre avec –3,4 pour cent. La hausse massive des prix de cocoa intervenue depuis le début décembre 2001 ne se manifestera dans les chiffres qu’à partir des livraisons de l’été 2002.

Grâce à la gestion conséquente des coûts et à l’optimisation des marges, il a été possible de maintenir le bénéfice d’exploitation EBIT à CHF 104,6 millions, soit au niveau élevé de l’exercice précédent (CHF 104,1 millions). Le bénéfice du groupe est également resté stable à CHF 67,2 millions (exercice précédent : CHF 67,0 millions). Les fonds propres ont progressé de 8,3% à CHF 730,2 millions (exercice précédent : CHF 674,5 millions).

Développement des secteurs d’activités

Le secteur Food Manufacturers (Chocolat pour clients industriels) a augmenté le volume de ses ventes, parallèlement à l’ensemble du marché, de 1 pour cent à 256'293 tonnes. Le chiffre d'affaires a reculé de 5 pour cent à CHF 725,4 millions. La gestion conséquente des coûts dans ce secteur sera encore accentuée au second semestre.

Le secteur d’activités Food Service (Gourmet & Spécialités), qui propose des produits spéciaux aux utilisateurs artisanaux – chocolatiers, confiseurs, hôteliers et restaurateurs – ainsi que des produits de consommation dans certains créneaux sélectionnés, a enregistré un recul du volume de ses ventes de 8,6 pour cent à 86'419 tonnes et un tassement de son chiffre d'affaires de 5 pour cent à CHF 376,5 millions. Compte tenu de la vente de la Gummibear Factory le 1er octobre 2000, le recul des volumes se monte à 4,6 pour cent et le recul du chiffre d'affaires à 1,7 pour cent. Les raisons principales découlent de problèmes de
production d’un fournisseur dans le secteur Vending Mix, dont les ventes ont reculé de 31 pour cent à CHF 31,7 millions, ainsi que de la crise mondiale enregistrée par le tourisme au cours du quatrième trimestre de 2001 suite aux événements du 11 septembre. Quand bien même les problèmes de production ont été réglés entre-temps, Barry Callebaut estime qu’il ne sera pas possible de compenser intégralement le recul des volumes du premier semestre d’ici à la fin de l’exercice 2001/02. Sans cet effet particulier, le secteur Food Service aurait pu maintenir son chiffre d'affaires au niveau de l’exercice précédent malgré la situation économique aggravée.

Le secteur d’activités Risk Management, Sourcing & Semi-Finished Products (Cacao et approvisionnement), marqué par la volatilité des prix, a continué sa politique spécifique de réduction des ventes à des clients tiers dans des proportions sensibles de 11 pour cent. Elles ont encore atteint 69'114 tonnes, soit un chiffre d'affaires de CHF 220,4 millions (exercice précédent : 77'713 tonnes ou un chiffre d'affaires de CHF 301,1 millions). Le secteur veut restreindre une nouvelle fois les ventes aux clients tiers. Ceci impliquera également une adaptation des capacités de production.

Développement régional des marchés

Pendant le premier semestre de l’exercice en cours, la conjoncture a ralenti dans le monde entier, ce qui a entraîné une certaine retenue dans les ventes dans le secteur des affaires pascales. Cet élément ainsi que la réduction des affaires réalisées avec des produits semi-finis ont causé une diminution des ventes.

En Europe occidentale, le volume des ventes a baissé de 4,5 pour cent à 256'500 tonnes (62 pour cent du total de 411'826 tonnes). L’Europe occidentale reste le principal débouché de Barry Callebaut. L’usine de Drongen en Belgique a fermé ses portes comme prévu à la fin de l’année 2001. En Europe de l‘Est (4 pour cent du total), les volumes vendus ont progressé de 5 pour cent.

Les volumes des ventes réalisées en Amérique (Amérique du Nord et du Sud) ont connu un tassement de 1 pour cent. La part du continent américain a été de 26 pour cent, soit 106'778 tonnes.

Les quantités vendues dans la zone Asie/Pacifique ont diminué de 8 pour cent. Par rapport au volume total, cette zone représente 3 pour cent ou 13'380 tonnes.

En Afrique et au Moyen/Proche-Orient, les ventes ont stagné. Au cours de la période sous revue, la région a contribué 5 pour cent ou 17'988 tonnes du volume total.

Perspectives

Barry Callebaut estime que le développement conjoncturel restera limité au cours du second semestre. En raison des performances réalisées au premier semestre et des perspectives d’une évolution similaire au second semestre, Barry Callebaut prévoit pour l’exercice 2001/02 un résultat global correspondant au niveau de l’exercice précédent.


Contacts
pour les investisseurs et les analystes financiers:
Dr. Ralph Schmitz-Dräger, CFO
Barry Callebaut AG
Tel. +41 1 388 61 42
Fax +41 1 388 61 53

pour les médias:
Gaby Tschofen
Barry Callebaut AG
Tel. +41 1 388 61 60
Fax +41 1 388 61 53


Barry Callebaut:

Avec un chiffre d'affaires annuel de 2,5 milliards de CHF pour l’exercice 2000/01, Barry Callebaut est le leader mondial des fabricants de produits de qualité supérieure à base de cacao et de chocolat. L’entreprise transforme 14 pour cent de la récolte mondiale de fèves de cacao, entretient 24 sites de production dans 17 pays et occupe quelque 5'000 collaboratrices et collaborateurs. L’entreprise est subdivisée en quatre secteurs stratégiques: Cacao et approvisionnement Risk Management, Sourcing & Semi-Finished Products (Cacao et approvisionnement), Food Manufacturers (Chocolat pour clients industriels), Food Service (Gourmet et Spécialités) ainsi que les Produits pour consommateurs dans des marchés et canaux de distribution sélectionnés (Consumer Products).

Barry Callebaut fournit ses produits de cacao et de chocolat à une clientèle comprenant des transformateurs professionnels, tels que les fabricants d’articles de marque mondialement connus, qui utilisent ses produits pour la fabrication de chocolat, de biscuits, de produits laitiers, de crèmes glacées et de céréales de petit-déjeuner, aussi bien que des transformateurs artisanaux, tels que les chocolatiers, confiseurs, boulangers, hôteliers et restaurateurs. En complément, Barry Callebaut propose également à ses clients des services dans les domaines du développement, de la transformation, de la formation et du marketing.

La société holding Barry Callebaut AG est inscrite depuis juin 1998 au tableau du SWX Swiss Exchange (symbole BARN). Le capital-actions entièrement libéré se monte à CHF 517 millions, subdivisé en actions nominatives d'une valeur nominale de CHF 100.
Le 28 février 2002, jour de clôture du premier semestre de l’exercice 2001/02, la capitalisation boursière était de CHF 820’737’500. L’exercice 2001/02 se terminera le 31 août 2002.