Print this page
Logo Barry Callebaut
Home > Media > News > Barry Callebaut: résultats du premier semestre de l’exercice 2005/06 : Bénéfice toujours en forte progression

Barry Callebaut: résultats du premier semestre de l’exercice 2005/06 : Bénéfice toujours en forte progression

Share
10 avril 2006
Overview

Analyst and Media Presentation

Analyst and Media presentation [705 KB]

Documentation

More information can be found in the Documentation section of this website.
Documentation
  • Moteurs de la croissance globale: les affaires avec les clients industriels et artisanaux
  • Bond de 10,8% à CHF 177,0 millions du résultat d’exploitation (EBIT)
  • Augmentation de 11,3% à CHF 112,7 millions du bénéfice net (PAT)
  • La restructuration du secteur Produits pour les consommateurs Europe progresse comme prévu.
  • Confirmation des objectifs financiers à trois ans
Zurich/Suisse, le 10 avril 2006 – Barry Callebaut, leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure, a annoncé aujourd’hui ses résultats semestriels pour la période se terminant au 28 février 2006. Le résultat d’exploitation (EBIT) a fait un bond de 10,8% à CHF 177,0 millions et le bénéfice net (PAT) a progressé de 11,3% à CHF 112,7 millions. L’EBIT par tonne, principal indicateur de la performance opérationnelle, a augmenté de 12,4% à CHF 320, contre CHF 285 pour la même période de l’année précédente. Tous les secteurs d’activités ont contribué à la hausse de ce ratio.

La progression de 8,4% du chiffre d’affaires est principalement induite par l’augmentation des ventes physiques de fèves [1], les taux de change favorables et la croissance modérée des prix des fèves de cacao. Abstraction faite de ces facteurs, le chiffre d’affaires de Barry Callebaut a légèrement reculé. En termes de volumes, les ventes ont enregistré une baisse de 1,4% résultant principalement de la cessation de contrats non rentables dans le secteur Produits pour consommateurs. Compte non tenu de ce facteur, les ventes auraient progressé sur une base comparable en chiffre d’affaires et en volumes.
 
Barry Callebaut a obtenu ce résultat malgré le glissement prévu de volumes du deuxième au troisième trimestre dû à la date des fêtes de Pâques (trois semaines plus tard qu’en 2005) et malgré la baisse des ventes de produits semi-finis. Ce dernier facteur résulte de l’augmentation des besoins internes de liqueur et de beurre de cacao nécessaires à la fabrication des quantités accrues de chocolat vendues aux clients.
Patrick De Maeseneire, CEO de Barry Callebaut, a déclaré: «Durant les six premiers mois de l’exercice 2005/06, nous avons été en mesure d’augmenter encore notre rentabilité et nous avons enregistré une progression considérable de notre secteur Produits pour les consommateurs Europe. Nous sommes contents de ces résultats du premier semestre, notamment compte tenu de la date tardive des fêtes de Pâques en 2006.»

Développement des segments d’affaires dans les six premiers mois de l’exercice 2005/06

Segment Affaires industrielles

Le segment Affaires industrielles se concentre sur la vente de produits à base de cacao et de chocolat destinés aux industriels et aux fabricants de biens de consommation du monde entier.

Le volume des ventes s’est élevé à 365’679 tonnes, contre 355’032 tonnes un an auparavant, ce qui représente une croissance organique de 3,0%.
 
  • Les ventes de produits à base de cacao à des tiers ont diminué de 4,2% à 63’906 tonnes. Cette diminution est due principalement à une baisse des ventes de beurre et de liqueur de cacao pour couvrir les propres besoins de Barry Callebaut à la suite de l’augmentation de ses ventes de produits chocolatés.
  • Le volume des ventes du secteur d’activités Chocolat pour clients industriels a augmenté de 4,7% à 301’773 tonnes (même période de l’année précédente : 288’331 tonnes), suite à la progression des ventes, surtout en Amérique du Nord, en Allemagne et dans le Royaume-Uni.
Le chiffre d’affaires du segment Affaires industrielles a crû de 16,4% à CHF 1’316,0 millions (CHF 1’130,1 millions).
 
  • Le chiffre d’affaires du secteur Cacao a progressé de 44,9% à CHF 364,6 millions (CHF 251,7 millions). Cette augmentation résulte de la nette croissance des ventes de fèves de cacao au deuxième trimestre. Comme il a été dit ci-dessus, les volumes rapportés ne comprennent que les produits transformés, mais non les ventes de matières premières. Hors ce dernier facteur, le chiffre d’affaires du secteur Cacao a baissé de 6,8% par rapport à l'année précédente.
  • Le secteur Chocolat pour clients industriels a réussi à augmenter son chiffre d’affaires de 8,3% à CHF 951,4 millions (CHF 878,4 millions). La croissance organique du chiffre d’affaires atteint environ 5,3%, hors les effets favorables des changes et la légère hausse du prix du cacao. Cette croissance peut être attribuée principalement à l’accroissement des quantités.
Le résultat d’exploitation (EBIT)du segment Affaires industrielles a progressé de 11,4% à CHF 109,5 millions pour le semestre se terminant le 28 février 2006 (contre CHF 98,3 millions pour la même période de l’année précédente). Les secteurs d’activités Cacao et Chocolat pour clients industriels ont contribué à la forte hausse du résultat d’exploitation. Les ventes physiques de fèves de cacao mentionnées ci-dessus n'ont pas eu d'impact significatif sur la profitabilité du segment.

La nouvelle usine Barry Callebaut près de Moscou, où les travaux ont repris après un hiver russe rigoureux, devrait être opérationnelle au début de 2007. En Chine, Barry Callebaut a continué à évaluer plusieurs options pour la mise en place d’une présence régionale disposant de propres capacités de production, qui lui assureraient un meilleur accès à cet important marché.

Segment Services alimentaires/Commerce de détail

Le segment Services alimentaires/Commerce de détail comprend une vaste clientèle, allant de l’artisan local à la grande distribution mondiale. A compter de l’exercice en cours, la division Consommateurs Afrique a été transférée de Gourmet & Spécialités à Produits pour les consommateurs. Les chiffres de l’exercice précédent ont été modifiés en conséquence.

Le chiffre d’affaires a légèrement reculé de 0,4%, à CHF 1’032,3 millions (CHF 1’036,0 millions).
 
  • Le secteur Gourmet & Spécialités a vu son chiffre d’affaires croître de 10,8% à CHF 305,1 millions (CHF 275,4 millions). Hors effets favorables des changes, le chiffre d’affaires du secteur d’activités affiche une croissance organique de 8,4%.
  • Le chiffre d’affaires du secteur d’activités Produits pour les consommateurs a reculé de 4,4% à CHF 727,2 millions (CHF 760,6 millions). Cette baisse est principalement imputable à l’abandon de ventes non profitables. Le chiffre d’affaires des Produits pour les consommateurs Afrique s’est maintenu au niveau de la période de l’année précédente.
Le résultat d’exploitation (EBIT)du segment Services alimentaires/Commerce de détail a nettement progressé de 11,5% à CHF 93,9 millions pour le semestre se terminant le 28 février 2006 (contre CHF 84,2 millions pour la même période de l’année précédente). Ces secteurs d’activités ont contribué tous deux au résultat.

D’importants gains d’efficience ont été réalisés dans les Produits pour les consommateurs Europe grâce à la migration, actuellement en cours, des opérations vers la plateforme SAP existante et grâce à l’optimisation de l’infrastructure de distribution en Allemagne. Le portefeuille commercial a été renforcé par la conclusion de nouveaux accords de coproduction avec des transformateurs industriels de la branche alimentaire et de nouveaux contrats avec des détaillants sis hors d’Allemagne ainsi que par le lancement de nouveaux produits de marque à la foire de la confiserie ISM au début de l’année.

Perspectives

Patrick De Maeseneire, CEO, a déclaré: «Notre industrie est sujette aux influences saisonnières. La date tardive des fêtes de Pâques cette année se traduira par un déplacement de certains volumes du deuxième au troisième trimestre. Les améliorations de performance de nos Produits pour les consommateurs Europe sont conformes aux prévisions et nous sommes confiants que nous pourrons encore réaliser des progrès additionnels et que ce secteur d’activités sera profitable pour l’exercice 2005/06. Nous prévoyons un nouveau déclin du ratio combiné (cacao), qui se répercutera sur la profitabilité de notre secteur Cacao dans le second semestre de cet exercice ainsi qu’en 2006/07. Néanmoins, et en dépit des changements des normes comptables (IFRS) concernant les programmes d’actions offertes aux collaborateurs (ESOP), nous confirmons, sous réserve d’événements imprévus majeurs, les objectifs financiers communiqués pour la période de 3 ans de 2004/05 à 2006/07.»


[1] Les volumes de vente rapportés ne portent que sur les produits transformés. Les ventes physiques de fèves sont comprises dans le chiffre d'affaires, mais non dans les volumes. Les ventes de fèves de cacao n'ont pas d'impact significatif sur le bénéfice d'exploitation (EBIT) du Groupe.

* * *

Barry Callebaut (www.barry-callebaut.com):
Avec un chiffre d’affaires annuel de plus de CHF 4 milliards pour l’exercice 2004/05, le Groupe Barry Callebaut, dont le siège est à Zurich, est le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure ainsi que de produits de confiserie – de la fève de cacao au produit fini sur les rayons des magasins. Barry Callebaut possède plus de 30 sites de production dans 24 pays et emploie plus de 8000 personnes. Le groupe répond aux besoins de l’ensemble de l’industrie alimentaire, depuis les fabricants jusqu’aux utilisateurs professionnels de chocolat (tels que les chocolatiers, les confiseurs ou les pâtissiers) et au commerce de détail. Barry Callebaut fournit aussi une gamme complète de services dans les domaines du développement des produits, des processus de fabrication, de la formation et du marketing.
 
L’exercice 2005/05 prendra fin le 31 août 2006.
 
* * *
 
Calendrier financier pour le reste de l’exercice 2005/05
 
Résultat des neuf premiers mois 2005/06: 29 juin 2006
Communiqué de presse, lettre aux actionnaires, présentation aux analystes et aux médias par téléphone
 
Résultats annuels 2005/06: 2 novembre 2006
Communiqué de presse, conférence de presse et conférence pour les analystes à Zurich
 
Assemblée générale annuelle 2005/06: 7 décembre 2006, à Zurich
 
 
* * *
Contacts
Pour investisseurs et analystes financiers:         
Dieter A. Enkelmann, CFO                                   
Barry Callebaut AG                      
Téléphone: +41 43 204 04 20         
Fax:          +41 43 204 04 00     
dieter_enkelmann@barry-callebaut.com
   
 
Pour les médias: 
Gaby Tschofen 
Barry Callebaut AG 
Téléphone: +41 43 204 04 60 
Fax: +41 43 204 04 00 
gaby_tschofen@barry-callebaut.com


Conférence pour les analystes, investisseurs et journalistes de Barry Callebaut AG
 
Date:                       Lundi 10 avril 2006              
Heure:                    10h00 à 12h00 env.
Lieu:                       Technopark, Salle «Fortran», Technoparkstrasse 1, 8005 Zurich/Suisse
 
Programme
 
10h00
Informations:
  • Evénements marquants des six premiers mois 2005/06
  • Questions & Réponses
  • Brunch

Patrick De Maeseneire, CEO
Dieter A. Enkelmann, CFO
12h00
Fin
 
                     
La conférence aura lieu en anglais.
 

Vous pourrez aussi suivre la conférence par téléphone ou audio web cast.
 
Veuillez composer:    
+41 91 610 56 00 (pour les appels depuis l’Europe continentale)
+44 207 107 0611 (pour les appels depuis le Royaume Uni)
+1 (1) 866 291 4166 (pour les appels depuis les Etats-Unis)
 
Vous serez invité à donner votre nom, celui de votre société et le mot de passe «Chocolate».
 
Pour accéder à la retransmission en direct par live audio web cast, veuillez suivre le lien.
  
Il sera possible de réécouter la conférence pendant 72 heures à partir du 10 avril 2006 (dès 14h00, heure de Zurich) en composant le +41 91 612 43 30 (depuis l’Europe), le +1 (1) 866 416 2558 (depuis les Etats-Unis) et le +44 207 108 6233 (depuis le Royaume Uni) – en ajoutant le code «170» suivi du signe #.


 
Chiffres-clés de Barry Callebaut (non révisés)
 
 
Variation (%)
1er semestre au
28 févr. 2006
1er semestre au
28 févr. 2005
Compte de résultat
 
 
 
 
Chiffre d’affaires
 en monnaies locales
mio. CHF
8.4
5.5
2,348.3
2,285.6
2,166.1
Volume des ventes
t
-1.4
553,196
561,033
Bénéfice brut
   en monnaies locales
mio. CHF
7.3
4.8
358.4
349.9
334.0
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
   en monnaies locales
mio. CHF
10.8
 
9.0
177.0
 
174.1
159.7
 
EBIT par tonne
   en monnaies locales  
CHF
12.4
10.6
320.0
314.7
284.7
 
Bénéfice net (PAT)
   en monnaies locales
mio. CHF
11.3
9.8
112.7
111.2
101.3
Cash flow (1)
mio. CHF
7.2
169.0
157.7
Actions
 
 
 
 
EBIT par action
 en monnaies locales
CHF
10.8
9.0
34.24
33.67
30.89
Bénéfice net par action (non dilué)
CHF
11.2
21.8
19.6
Bénéfice net par action (dilué)
CHF
11.2
21.8
19.6
Bilan
 
 
28 févr. 2006
31 août 2005
Total du bilan
mio. CHF
6.0
2,824.5
2,664.8
Actifs circulants nets
mio. CHF
13.3
941.6
830.8
Immobilisations
mio. CHF
2.4
1,196.0
1,168.2
Endettement net
mio. CHF
-1.7
937.5
953.5
Fonds propres
mio. CHF
17.9
986.4
836.7
Autres
 
 
 
 
Effectifs
 
-2.6
8,318
8,542
 
  1. Bénéfice net + dépréciation des immobilisations + amortissement de goodwill et d’autres immobilisations incorporelles

Chiffres-clés par segment (non révisés)
 
 
Variation (%)
1er semestre au
28 févr. 2006
1er semestre au
28 févr. 2006
Segment Affaires industrielles
 
 
 
 
Chiffre d’affaires
mio. CHF
16.4
1,316.0
1,130.1
   - Cacao
mio. CHF
44.9
364.6
251.7
   - Chocolat pour clients
      industriels
mio. CHF
8.3
951.4
878.4
Volumes des ventes
t
3.0
365,679
355,032
   - Cacao
t
-4.2
63,906
66,701
   - Chocolat pour clients
      industriels
t
4.7
301,773
288,331
EBIT (3)
mio. CHF
11.4
109.5
98.3
EBITDA (3)
mio. CHF
8.5
136.4
125.6
Segment Services alimentaires/
Commerce de détail (2)
 
 
 
 
Chiffre d’affaires
mio. CHF
-0.4
1,032.3
1,036.0
   - Gourmet & Spécialités
mio. CHF
10.8
305.1
275.4
   - Produits pour
     consommateurs
mio. CHF
-4.4
727.2
760.6
EBIT (3)
mio. CHF
11.5
93.9
84.2
EBITDA (3)
mio. CHF
8.6
120.9
111.4
 
2)      Le secteur d’activités Produits pour les consommateurs Afrique a été transféré de Gourmet & Spécialités au secteur d’activités Produits pour les consommateurs. Les chiffres de l’exercice précédents ont été modifiés en conséquence.

3)      Les chiffres de l'exercice 2004/05 ont été adaptés pour refléter les changements organisationnels découlant de la coordination centralisée des sites de fabrication et de la chaîne d'approvisionnement ainsi que de la centralisation des services administratifs partagés au 1er septembre 2005.