Home > Media > News > Barry Callebaut - Résultats semestriels de l’exercice 2013/14: Forte croissance du bénéfice, forte contribution des activités acquises dans le cacao

Barry Callebaut - Résultats semestriels de l’exercice 2013/14: Forte croissance du bénéfice, forte contribution des activités acquises dans le cacao

Share
03 avril 2014
Overview
  • Volume des ventes: +17,6% (+3,1% à périmètre constant1), croissance à deux chiffres dans les marchés émergents et avec les marques globales Gourmet
  • Résultat opérationnel (EBIT) sensiblement plus élevé: +15,3% (+8,8% à périmètre constant1)
  • Contribution positive à l’EBIT des activités acquises dans le cacao; l’intégration se poursuit comme prévu; premières synergies réalisées
  • Objectifs financiers à moyen-terme confirmés2

Juergen Steinemann, CEO de Barry Callebaut, a déclaré: «Je suis satisfait de nos résultats semestriels. La croissance a été particulièrement forte dans les marchés émergents, avec des accords de sous-traitance et de partenariat, ainsi qu’avec nos marques globales Gourmet. La profitabilité s’est accrue sensiblement, grâce à de fortes améliorations des marges, à une bonne évolution de l’EBIT de nos affaires à périmètre constant aussi bien que les activités acquises dans le cacao. Je suis particulièrement satisfait de l’intégration des activités acquises qui produisent déjà des synergies et contribuent au bénéfice.»

Chiffres-clés du Groupe pour le premier semestre de l’exercice 2013/14 – sur l’ensemble des activités

 

 

Variations en %

 

 

 

 

En monnaies locales

en CHF

6 mois au
28 février 2014

6 mois au
28 février 20133

Volume des ventes

Tonnes

 

17,6

876’297

745’256

Chiffre d’affaires

mio CHF

23,5

21,5

2'906,9

2'391,6

Résultat brut

mio CHF

19,9

18,0

421,6

357,3

Résultat opérationnel (EBIT)

mio CHF

16,8

15,3

201,7

174,9

EBIT par tonne

CHF

(0,6)

(1,9)

230,2

234,7

Résultat net

mio CHF

3,1

2,7

119,6

116,5

Résultat net pour la période (incl. activités abandonnées)

mio CHF

8,9

8,3

119,6

110,4

A périmètre constant – à l’exclusion du secteur du cacao acquis1

Volume des ventes

Tonnes

 

3,1

768’352

745’256

Résultat opérationnel (EBIT)

mio CHF

10,2

8,8

190,4

174,9

EBIT par tonne

CHF

6,9

5,6

247,8

234,7

Zurich/Suisse – 3 avril 2014 – Au cours du premier semestre de l’exercice 2013/14 s’étant achevé le 28 février 2014, Barry Callebaut, le leader mondial des fabricants de produits à base de chocolat et de cacao de qualité supérieure, a augmenté son volume des ventes de 17,6% à 876'297 tonnes, sous l’influence du volume incrémentiel des activités acquises dans le cacao.

Durant la période sous revue, le marché mondial de la confiserie en chocolat s’est accru de 3,2% en volume4.

A périmètre constant1, le volume des ventes a progressé de 3,1% à 768'352 tonnes. La croissance du volume à périmètre constant s’est faite sur une base large, emmenée par les marchés émergents (+17,9%), les accords de sous-traitance et de partenariat (+8,0%), ainsi que par les deux marques globales Gourmet, Callebaut® et Cacao Barry® (+10,0%). Comme prévu, l’évolution du chiffre d’affaires en Europe occidentale et de Cacao global a été plate.

La hausse des prix moyens des matières premières s’est traduite par un chiffre d’affaires5 plus élevé par rapport à l’année précédente: il a augmenté de 21,5% à CHF 2'906,9 millions. A périmètre constant, le chiffre d’affaires s’est accru de 5,5% à CHF 2'523,3 millions.

Le résultat brut a affiché une hausse de 18,0% à CHF 421,6 millions. A périmètre constant, le résultat brut a fortement augmenté de 11,3% à CHF 397,8 millions. L’amélioration sensible de la profitabilité est due surtout à un meilleur éventail de produits et à des marges sur produits plus élevées. Le ratio combiné du cacao s’est stabilisé à un bas niveau, de sorte que son effet sur la profitabilité générale du Groupe a été neutre.

Le résultat opérationnel (EBIT) a accentué son élan, en raison du résultat brut plus élevé et des affaires acquises dans le cacao, qui ont dégagé un résultat positif dans un environnement de marché exigeant. Dans l’ensemble, le résultat opérationnel a progressé de 15,3% à CHF 201,7 millions. A périmètre constant, l’EBIT a augmenté de 8,8% à CHF 190,4 millions.

Le résultat net pour la période, sur opérations poursuivies, a progressé de 2,7% à CHF 119,6 millions. Il a été négativement influencé par des coûts financiers plus élevés en relation avec l’acquisition et par une structure fiscale moins favorable.

Perspectives – Confirmation des objectifs financiers et contribution à l’EBIT des activités acquises dans le cacao

CEO Juergen Steinemann à propos des perspectives: «Nous continuons de nous concentrer sur une croissance profitable fondée sur nos quatre piliers stratégiques. En outre, nous travaillons à l’intégration complète des activités acquises dans le cacao. Notre principale priorité restera la réalisation de toutes les synergies qui ont été identifiées. Nous confirmons nos objectifs financiers à moyen-terme ainsi que la contribution prévue d’environ CHF 30 millions à l’EBIT, pour l’exercice en cours, des activités acquises dans le cacao.»

Faits stratégiques marquants du premier semestre de l’exercice 2013/14

  • «Expansion»: L’intégration des activités dans le cacao acquises de Petra Foods se déroule selon les plans. Tous les processus relatifs à l’intégration ont été transférés désormais dans les activités régionales de Barry Callebaut. L’organisation adaptée et combinée est en place et elle est opérationnelle. Les actifs industriels acquis et le réseau de la chaîne d’approvisionnement sont entièrement intégrés. La migration de la marque de poudre de cacao est en cours. Les activités acquises ont affiché des améliorations de performance substantielles et des synergies initiales ont été réalisées. 
  • Barry Callebaut a commencé l’implémentation de sa stratégie «Innovation» révisée. Son but est de renforcer la position du Groupe en tant que partenaire préféré pour les innovations dans le chocolat et le cacao, ce qui procure un avantage concurrentiel à ses clients. Le segment Produits Gourmet & Spécialités a récemment introduit une nouvelle gamme de couvertures en chocolat, «Purity From Nature», qui est basée sur la technologie R&D brevetée «Fermentation Contrôlée». Lancée à l’échelle mondiale, cette gamme a eu déjà un effet notable sur les ventes de la marque pendant la période sous revue.    
  • Pour renforcer son «Leadership des coûts», et pour alléger les limites de capacité, en particulier en Europe occidentale, Barry Callebaut a continué d’agrandir certains de ses sites européens: Wieze (Belgique), Lodz (Pologne) et Eskişehir (Turquie). Dans la Région Amériques, les capacités de productions ont été augmentées à St. Hyacinthe (Canada), Chatham (Canada), St. Albans (USA), American Canyon (USA) et Extrema (Brésil) afin de faire face à la croissance de la demande. En Asie-Pacifique, la capacité de Singapore a été augmentée.
  • Dans le but de continuer la promotion de son leadership dans le «Cacao durable», Barry Callebaut a acquis les 51% restants du capital de Biolands Group, son fournisseur de longue date de fèves de cacao certifiées en provenance d’Afrique orientale et occidentale. Le Groupe a également étendu à l’Indonésie son programme «Cocoa Horizons»; actuellement, l’accent porte sur l’établissement des bases nécessaires à l’installation combinée d’une unité R&D et d’un Centre d’Excellence à Sulawesi (Indonésie).

Performances par Régions / Segments

Région Europe6 – L’accroissement sensible de la profitabilité résulte de la focalisation sur les marges sur produits

Le marché européen de la confiserie en chocolat a crû de 2,0%. En Europe occidentale, cette croissance a été de 1,3%, tandis que les marchés de l’Europe orientale ont progressé de 3,6%7.

Dans la Région Europe, le volume des ventes de Barry Callebaut a augmenté de 0,3% à 378'645 tonnes. En Europe occidentale, le Groupe a continué de se focaliser sur l’optimisation de la segmentation de la clientèle et des produits, sur l’amélioration continuelle des marges sur produits et sur l’élimination des manques de capacité. Le volume des ventes s’est légèrement infléchi au deuxième trimestre, suite à des ventes plus sélectives. La bonne croissance de Gourmet a été largement soutenue par la marque Callebaut® qui a gagné des parts dans presque tous les marchés. La division Boissons a réalisé de bonnes performances.

Dans la Région EEMEA, les affaires industrielles ont enregistré une croissance très forte, surtout en Russie, en Turquie et au Moyen-Orient. Gourmet a également affiché une croissance robuste, en particulier en Russie.

La hausse des prix moyens des matières premières a poussé le chiffre d’affaires général de la Région qui a augmenté de 10,2% à CHF 1'307,0 millions. Le résultat opérationnel (EBIT) a progressé de 6,1% à CHF 135,7 millions, surtout en raison d’un bon éventail de produits, de l’amélioration des marges sur produits et des bonnes performances de la Région EEMEA.

Région Amériques – Forte performance dans tous les marchés

Le marché de la confiserie en chocolat dans les Amériques a crû de 3,5%, soit 2,7% pour l’Amérique du Nord et 9,2% pour les marchés d’Amérique du Sud7

Une fois de plus, la Région Amériques a affiché une bonne performance, aussi bien en termes de chiffre d’affaires qu’en termes de résultats. Le volume des ventes s’est accru de 8,5% à 217'517 tonnes. Dans l’ALENA, tous les groupes de produits ont poussé la croissance, en dépit de conditions météorologiques extrêmes. Le Mexique a affiché une forte croissance. En Amérique du Sud, tant les affaires industrielles que celles de Gourmet ont continué de réaliser une croissance à deux chiffres. 

Le chiffre d’affaires général de la région a progressé de 7,3% à CHF 608,8 millions. Un volume des ventes en hausse, des marges plus grandes dans tous les domaines, un bon contrôle des coûts et des économies d’échelle en Amérique latine ont amené une augmentation sensible du résultat opérationnel (EBIT) de 20,3% à CHF 59,9 millions.

Région Asie-Pacifique – La forte croissance se poursuit

En Asie-Pacifique, durant la période sous revue, la croissance des marchés du chocolat s’est légèrement ralentie à + 9,8%7.

Barry Callebaut a accru son volume des ventes de 11,0% à 34'324 tonnes. Dans le secteur Produits pour clients industriels, la croissance s’est accélérée pour atteindre un rythme à deux chiffres. Les affaires ont été particulièrement bonnes en Chine, au Japon, en Malaisie et en Indonésie. Dans un environnement économique plus faible, les affaires de Gourmet, avec des produits importés, ont souffert de la faiblesse des devises dans des marchés-clés. Le volume général des ventes a décliné dans la région. 

Dans la Région, le chiffre d’affaires a progressé de 11,2% à CHF 131,3 millions, et le résultat opérationnel (EBIT) de 0,7% à CHF 15,1 millions, ce dernier ayant été affecté par des devises plus faibles, le ralentissement des affaires Gourmet et de nouveaux investissements pour élargir l’empreinte industrielle.

Global Cocoa8 – Sensible contribution en volume et en profit des activités acquises dans le cacao

L’acquisition du secteur du cacao de Petra Foods a été le principal facteur de croissance dans le segment Global Cocoa: le volume des ventes a bondi de 80,1% à 245'811 tonnes. A périmètre constant, le volume des ventes a progressé de 1,0% à 137'866 tonnes, reflétant des ventes sélectives à des clients tiers, certains transferts de volumes à des usines européennes récemment acquis et l’augmentation de la consommation interne.

En raison de la baisse des prix de la poudre par rapport à l’année précédente, le chiffre d’affaires total du segment a crû à un rythme plus lent que celui du volume: l’augmentation a été de 65,3%  à CHF 859,8 millions.

Les activités dans le cacao acquises de Petra Foods ont déjà contribué au résultat opérationnel (EBIT) de Global Cocoa: l’EBIT total a augmenté de 72,2% à CHF 34,1 millions. Le résultat opérationnel des activités acquises dans le cacao s’est élevé à CHF 12,9 millions. L’EBIT à périmètre constant a progressé de 7,3% à CHF 21,2 millions. Il a été affecté par un ratio combiné du cacao encore assez faible.

L’intégration du secteur du cacao acquis de Petra Foods se poursuit comme prévu. La contribution envisagée d’environ CHF 30 millions au résultat opérationnel du Groupe (EBIT) pour la première année complète de consolidation est confirmée.

Evolution des prix des matières premières

Les prix du cacao sur le marché à terme ont augmenté graduellement de GBP 40 par mois pour clore à GBP 1'844 par tonne le 28 février 2014, soit une augmentation de 29% par rapport à l’année précédente. Les rendements élevés de la récolte principale et les prévisions favorables pour la récolte intermédiaire en Côte d’Ivoire comme au Ghana, les deux producteurs les plus importants de cacao, pourraient réduire le déficit de 2013/14 et, par conséquent, induire une correction de prix. Toutefois, le mouvement haussier est alimenté par la perspective d’un déficit structurel à long terme. C’est pourquoi des fonds de placement ont constitué des positions longues qui soutiennent les prix du cacao.

Les prix du sucre sur le marché mondial ont poursuivi leur baisse, en raison d’excédents sur le marché et des positions à court terme prises par les fonds de placement. Les prix du marché ont atteint ainsi leurs niveaux les plus bas depuis juin 2010. Les préoccupations au sujet d’une sécheresse au Brésil ont conduit récemment à un redressement des prix. Les prix du sucre européen poursuivent leur chute en raison de mesures spéciales pour augmenter l’approvisionnement.

La production mondiale de lait a été très bonne et suffisante pour satisfaire à l’augmentation de la demande provenant surtout de Chine. Les prix de la poudre de lait sur le marché mondial et sur le marché européen se sont stabilisés à des niveaux élevés. Une demande régulière et soutenue de l’industrie, qui était généralement couverte à court terme, a maintenu des prix élevés.



1 Les chiffres «à périmètre constant» ne tiennent pas compte du secteur du cacao acquis de Petra Foods, Singapour. Le 30 juin 2013, Barrry Callebaut a achevé la transaction qu’il avait annoncée le 12 décembre 2013.
2
A compter de la consolidation des activités acquises dans le cacao: 6-8% de croissance moyenne par année du volume et de l’EBIT par tonne, rétabli en 2015/16 au niveau d’avant l’acquisition (CHF 256 par tonne) – sauf imprévus majeurs.
3
Suite à la révision de l’IAS 19 (Avantages du personnel) certains comparatifs ont été recalculés pour la présentation de la période sous revue.
4
Source: Nielsen, septembre 2013 – février 2014.
5
Dans la majorité des cas, Barry Callebaut reporte les prix des matières premières sur ses clients.
6
Se compose de l’Europe occidentale et de l’EEMEA (Euroep orientale, Moyen-Orient et Afrique).
7
Source: Nielsen, septembre 2013 – février 2014 (croissance du volume; marché de la confiserie en chocolat).
8
Les chiffres figurant sous «Global Cocoa» comprennent toutes les ventes de produits à base de cacao à des tiers dans toutes les régions, alors que les chiffres figurant dans les régions respectives comprennent toutes les ventes de chocolat.

***

Pour des informations financières plus détaillées, veuillez consulter la Letter to Investors «Half-year results 2013/14» (en anglais): www.barry-callebaut.com/LetterToInvestors.

***

Calendrier de l’exercice 2013/14 (du 1er septembre 2013 au 31 août 2014):

Chiffres-clés des ventes des 9 premiers mois 2013/14 (communiqué de presse)

3 juillet 2014

Résultats annuels 2013/14 (communiqué & conférence)

6 novembre 2014, Zurich

Assemblée générale annuelle 2013/14

10 décembre 2014, Zurich

***

Barry Callebaut:
Avec un chiffre d’affaires annuel de CHF 4,9 milliards (EUR 4,0 milliards / USD 5,2 milliards) environ pour l’exercice 2012/2013, Barry Callebaut, dont le siège est à Zurich, est le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure – de l’achat et de la transformation des fèves de cacao à la production des chocolats les plus fins, comprenant les fourrages, les décorations et les pâtes à glacer en chocolat. Le Groupe exploite plus de 50 sites de production dans le monde et emploie un personnel diversifié et engagé de plus de 9000 personnes. Barry Callebaut répond aux besoins de l’ensemble de l’industrie alimentaire, des fabricants aux artisans et utilisateurs professionnels de chocolat, tels que les chocolatiers, les confiseurs, les pâtissiers, les hôteliers, les restaurateurs et les traiteurs. Pour les besoins spécifiques de ces clients, le Groupe dispose des deux marques mondiales Callebaut® et Cacao Barry®.

Par son programme «Cocoa Horizon», Barry Callebaut s’engage pour une production durable de cacao, contribuant ainsi à assurer l’approvisionnement futur en cacao et à améliorer les conditions d’existence des planteurs.

***

Conférences pour médias et analystes/investisseurs institutionnels de Barry Callebaut SA

Date:

Jeudi 3 avril 2014

Lieu:

Siège principal de Barry Callebaut, Chocolate Academy™ center, rez-de-chaussée,
Pfingstweidstrasse 60, Westpark, 8005 Zurich/Suisse

heure:

Médias: de 9 à 10 h HEC

Analystes/investisseurs institutionnels: de 11h30 à env. 13 h HEC

 

 

Il est possible de suivre les conférences par téléphone ou audio web cast. Tous les détails pour y accéder se trouvent sur le site de Barry Callebaut par les liens suivants:

Médias

 

Analystes/investisseurs institutionnels

***

Contact

 

pour investisseurs et analystes financiers:

pour les médias:

Evelyn Nassar

Raphael Wermuth

Head of Investor Relations

Head of Media Relations

Barry Callebaut AG

Barry Callebaut AG

Tél. +41 43 204 04 23

Tél. +41 43 204 04 58

evelyn_nassar@barry-callebaut.com

raphael_wermuth@barry-callebaut.com

 

Chiffres-clés du Groupe pour le premier semestre de l’exercice 2013/14 – sur opérations poursuivies

 

 

Variations en %

 

 

 

 

en monnaies locales

en CHF

6 mois au
28 février 28 2014

6 mois au
28 février 2013

Chiffres-clés pour l’ensemble des activités

Volume des ventes

tonnes

 

17,6

876’297

745’256

Chiffre d’affaires

mioCHF

23,5

21,5

2'906,9

2'391,6

EBITDA

mioCHF

19,1

17,3

259,5

221,2

Résultat opérationnel (EBIT)

mioCHF

16,8

15,3

201,7

174,9

Résultat net

mioCHF

3,1

2,7

119,6

116,5

Résultat net pour la période (incl. activités abandonnées)

mioCHF

8,9

8,3

119,6

110,4

Chiffres-clés à périmètre constant

 

 

 

 

Volume des ventes

tonnes

 

3,1

768’352

745’256

Chiffre d’affaires

mioCHF

7,2

5,5

2'523,3

2'391,6

Résultat brut

mioCHF

13,1

11,3

397,8

357,3

Résultat opérationnel (EBIT)

mioCHF

10,2

8,8

190,4

174,9

EBIT par tonne

CHF

6,9

5,6

247,8

234,7

Par région – pour l’ensemble des activités

Europe

 

 

 

 

 

Volume des ventes

tonnes

 

0,3

378’645

377’458

Chiffre d’affaires

mioCHF

9,8

10,2

1'307,0

1'186,2

EBITDA

mioCHF

7,3

7,4

154,1

143,5

Résultat opérationnel (EBIT)

mioCHF

5,9

6,1

135,7

127,9

Amériques

 

 

 

 

 

Volume des ventes

tonnes

 

8,5

217’517

200’434

Chiffre d’affaires

mioCHF

10,9

7,3

608,8

567,2

EBITDA

mioCHF

18,9

15,3

70,0

60,7

Résultat opérationnel (EBIT)

mioCHF

23,2

20,3

59,9

49,8

Asie-Pacifique

 

 

 

 

 

Volume des ventes

tonnes

 

11,0

34’324

30’915

Chiffre d’affaires

mioCHF

18,6

11,2

131,3

118,1

EBITDA

mioCHF

4,1

1,6

18,5

18,2

Résultat opérationnel (EBIT)

mioCHF

2,0

0,7

15,1

15,0

Global Cocoa

 

 

 

 

 

Volume des ventes

tonnes

 

80,1

245’811

136’449

Chiffre d’affaires

mioCHF

69,6

65,3

859,8

520,1

EBITDA

mioCHF

72,8

68,1

58,7

34,9

Résultat opérationnel (EBIT)

mioCHF

78,7

72,2

34,1

19,8

Par groupes de produits – pour l’ensemble des activités

Volume des ventes

tonnes

 

17,6

876’297

745’256

Produits à base de cacao

tonnes

 

80,1

245’811

136’449

Produits pour clients industriels

tonnes

 

3,1

540’867

524’738

Produits Gourmet & Spécialités

tonnes

 

6,6

89’619

84’069

Chiffre d’affaires

mioCHF

23,5

21,5

2'906,9

2'391,6

Produits à base de cacao

mioCHF

69,6

65,3

859,8

520,1

Produits pour clients industriels

mioCHF

11,4

10,0

1'600,0

1'455,1

Produits Gourmet & Spécialités

mioCHF

8,3

7,4

447,1

416,4