Annual Report 2013/14
Home > Investors > News > Résultats pour l’exercice 2003/2004: Forte croissance du bénéfice d’exploitation et du bénéfice net

Résultats pour l’exercice 2003/2004: Forte croissance du bénéfice d’exploitation et du bénéfice net

Share
10 novembre 2004
Overview
  • Augmentation du chiffre d’affaires de 13,4% à CHF 4’048,9 millions
  • Progression du volume des ventes de 13,5% à 1'011’358 tonnes
  • Croissance organique des volumes de 4,4%, contre 1% pour le marché mondial
  • Bénéfice d’exploitation (EBIT) de CHF 228,3 millions, en hausse de 9,4%
  • Bénéfice net en progression de 12,0% à CHF 115,6 millions
  • Endettement net en diminution de 8,5% à CHF 943,0 millions
  • Excellent quatrième trimestre dans tous les secteurs d’activités
  • Proposition de réduire la valeur nominale par action de CHF 7.80 plutôt qu’une distribution de dividende
  • Proposition d’élire MM. Urs Widmer et Markus Fiechter au Conseil d’administration

Zurich/Suisse, 10 novembre 2004 – Barry Callebaut AG, l’un des leaders mondiaux des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat, a annoncé aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2003/04 se terminant le 31 août 2004. A CHF 4’048,9 millions, le chiffre d’affaires consolidé a dépassé pour la première fois le seuil des quatre milliards de francs suisses, soit une hausse de 13,4%. Les volumes vendus ont augmenté de 13,5% à plus d'un million de tonnes. Ces deux résultats ont été influencés en partie par la première consolidation de Luijckx pour les six premiers mois et de Brach’s pour l’exercice complet. Le bénéfice d’exploitation (EBIT) a progressé de 9,4% à de CHF 228,3 millions. Le bénéfice net (PAT) a enregistré une forte croissance de 12,0% à CHF 115,6 millions.

Patrick De Maeseneire, CEO de Barry Callebaut, a déclaré: « Je suis très satisfait de constater que nous avons réalisé une croissance organique des volumes de 4,4%, alors que le marché mondial du chocolat n’a crû que de 1%. Le quatrième trimestre a été très bon dans tous nos secteurs d’activités et marchés, y compris dans le secteur des Produits pour les consommateurs Europe. La mis en place du «concept des usines spécialisées» dans l’ensemble de nos usines nous permet de devenir le leader des coûts de production dans notre secteur de Produits pour les consommateurs Europe. Ce leadership des coûts, associé à l’innovation, est la base d’une croissance profitable dans un contexte hautement compétitif. »

Le chiffre d’affaires a augmenté de 13,4% ou de CHF 477,6 millions à CHF 4’048,9 millions. L’acquisition et la première consolidation de Brach’s (sur l’exercice entier) et de Luijckx (sur six mois) ont contribué à cette croissance pour un montant net de CHF 402,7 millions, le reste provenant de variations positives des taux de change ainsi que d'une croissance organique des volumes. Ces facteurs positifs ont été en partie contrebalancés par une baisse des prix de la fève de cacao et de la cessation partielle des activités industrielles à faible marge de Stollwerck. La croissance organique nette des ventes a été de 5%.

Le volume des ventes a progressé de 13,5% à 1'011’358 tonnes (exercice précédent: 891’048 tonnes). Sans tenir compte des effets des acquisitions de Brach’s et de Luijckx ainsi que de la cessation partielle des activités industrielles de Stollwerck, le volume des ventes a enregistré une forte croissance de 4,4%, alors que le marché mondial n'a crû que de 1%. Les principaux contributeurs à cette croissance ont été les secteurs d’activités Gourmet & Spécialités, Chocolat pour les clients industriels et Cacao.

Le bénéfice d’exploitation (EBIT) a crû de 9,4% à CHF 228,3 millions. Les secteurs d’activité Cacao, Chocolat pour les clients industriels et Gourmet & Spécialités ont affiché des augmentations substantielles. Récemment acquise, l’entreprise Brach’s a apporté une contribution positive à ce résultat, tandis que le secteur d’activités Produits pour les consommateurs Europe a connu une évolution insatisfaisante de son EBIT, due à la pression sur les marges et à l’impact exceptionnel d’une forte augmentation du prix des noisettes. – Les impôts ont diminué à CHF 19,4 millions, ramenant le taux moyen effectif d’imposition du Groupe à 14,3% (19,4%).

Le bénéfice net (PAT) a enregistré une forte augmentation de 12,0% à CHF 115,6 millions (CHF 103,2 millions). Le bénéfice net par action a atteint CHF 22.4 (+12,0%).

L’ endettement net a été réduit de CHF 87,1 millions (-8,5%) à CHF 943,0 millions au 31 août 2004, diminuant le ratio d’endettement à 117,7%, contre 135,7% lors de l'exercice précédent. Les fonds propres ont crû de 5,5% à CHF 800,9 millions à fin août 2004, contre CHF 759,2 millions à la fin de l’exercice précédent se terminant le 31 août 2003. Le rendement des fonds propres ( ROE ) et le rendement du capital investi ( ROIC ) ont progressés à 14.4% pour le ROE et à 10.5% pour le ROIC.

Au 31 août 2004, le nombre d’employés s’élevait à 8’933 personnes, soit 14% de plus qu’au 31 août 2003. Cette augmentation s’explique principalement par l’acquisition de Brach’s.

Propositions soumises à l’Assemblée générale annuelle

Plutôt que la distribution d’un dividende, le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale annuelle du 8 décembre 2004 de diminuer le capital-actions de la société de CHF 40'326’000, soit de CHF 517'000’000 à CHF 476'674'000, en réduisant la valeur nominale de l’action de CHF 100 à CHF 92.20 et de modifier en conséquence les dispositions y relatives des articles des statuts de la société. La diminution de la valeur nominale par action de CHF 7.80 sera versée en février 2005, sans frais ni impôt anticipé.

Le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale d’élire deux nouveaux membres: MM. Urs Widmer, ancien Président et CEO d’Ernst & Young Holding, aujourd’hui actif en tant qu’avocat, et Markus Fiechter, CEO de KJ Jacobs AG (voir CV séparés). Le mandat des membres du Conseil d'administration étant d’un an, MM. Andreas Schmid (président), Andreas Jacobs (vice-président), Rolando Benedick et Andreas W. Keller, se présentent pour un nouveau mandat. Johann Christian Jacobs a exprimé le désir de se concentrer sur la présidence de la Fondation Jacobs et ne se présente donc pas à la réélection.

Perspectives

Patrick G. De Maeseneire, Chief Executive Officer, a déclaré au sujet des perspectives pour l’exercice 2004/05: « Au cours des deux premiers mois de l’exercice actuel, nous avons enregistré une très forte croissance organique en terme de volume dans tous nos secteurs d'activités. Nous estimons cependant que le contexte sera plutôt difficile, dans la mesure où la reprise de l’économie européenne n’est pas aussi vigoureuse que les économistes le prévoyaient et que la croissance de l’économie américaine ralentit. Barry Callebaut veut toutefois continuer de croître deux fois plus vite que le marché mondial du chocolat. L’introduction de la nouvelle stratégie des usines spécialisées dans tous nos secteurs d’activité , où nous aurons désormais le leadership des coûts, l’étude de nouvelles opportunités sur le plan géographique et la volonté de répondre activement à la demande croissante des consommateurs pour des produits plus savoureux et plus sains, nous place dans une bonne position pour continuer à générer une croissance forte et profitable au cours des années à venir. »


Revue de la performance des secteurs d’activités par segment

Segment Affaires industrielles

Le segment Affaires industrielles se concentre sur la vente de produits à base de cacao et de chocolat destinés à nos clients industriels et aux fabricants de biens de consommation du monde entier.

Le volume des ventes a atteint 650’621 tonnes, soit une hausse de 3,1% par rapport aux 631’146 tonnes vendues durant l’exercice précédent.

  • Pour optimiser encore la structure des coûts fixes, les quantités de produits à base de cacao vendus à des clients externes ont augmenté de 4,5% à 126’316 tonnes, contre 120’827 tonnes lors de l’exercice précédent.
  • Le volume des ventes du secteur Chocolat pour les clients industriels a crû de 2,7% à 524’305 tonnes. En excluant les effets de la cessation partielle de produits industriels à marge faible ou négative repris de Stollwerck, ainsi que le reclassement des livraisons faites précédemment à Brach’s et à Luijckx comme ventes internes, la croissance organique en volume a été de 5,7%. Les augmentations majeures de volume ont été enregistrées en France, dans les pays méditerranéens, en Europe de l’Est, en Amérique du Nord et surtout dans la zone Asie-Pacifique (+34%). Cette bonne performance est le résultat de la poursuite de la tendance de nos clients à sous-traiter toutes les étapes du processus de fabrication jusqu'au moulage et à l'emballage du produit fini, un domaine dans lequel Barry Callebaut a déjà pu signer un nombre important de contrats avec de grandes entreprises globales de biens de consommation de marque. L’expansion géographique s’est traduite par l’ouverture de bureaux de vente à Moscou et à Tokyo, qui ont déjà enregistrés leurs premiers succès.

Le chiffre d’affaires du segment Affaires industrielles s’est élevé à CHF 2’203,3 millions, soit une hausse de 0,4% par rapport à un total de CHF 2’193,9 millions lors de l’exercice précédent.

  • Le chiffre d’affaires du secteur d’activités Cacao a reculé de 8,2%. Ce recul est dû à une diminution des prix sous-jacents des fèves et à des changements dans la composition des produits. Toutefois, ces éléments ont été en partie compensés par une amélioration notable de la marge sur les produits pressés, tels que le beurre et la poudre de cacao.
  • En revanche, le secteur d’activités Chocolat pour les clients industriels a augmenté son chiffre d’affaires de 3,8%, passant de CHF 1’579,7 millions en 2002/03 à CHF 1’639,3 millions. Cette progression résulte d’une augmentation des volumes, d’améliorations de la marge brute et d’un effet de change légèrement positif, en partie contrebalancée par une baisse des prix sous-jacents de la fève de cacao. En tenant compte de l’influence des acquisitions de Brach’s et Luijckx ainsi que de la cessation partielle des activités industrielles de Stollwerck, l’augmentation organique du chiffre d'affaires se monte à 7.3%.

Le bénéfice d’exploitation (EBIT) du segment a bondi de 22,7% à CHF 175,2 millions, grâce notamment à une importante contribution du secteur Cacao.

La valeur totale des actifs du segment se monte à CHF 1’658,2 millions, y compris les actifs circulants, en recul par rapport à l’exercice précédent à la suite d’une baisse des prix sous-jacents de la fève de cacao. Le ratio EBIT / total des actifs du segment nous satisfait avec 10,6%, contre 7,9 % l’exercice précédent.

Segment Services alimentaires/Commerce de détail

Le segment Service alimentaires/Commerce de détail comprend une vaste clientèle, allant de l’artisan local à la grande distribution mondiale.

Le chiffre d’affaires du segment Services alimentaires/Commerce de détail a bondi de 34,0% à CHF 1’845,6 millions, dont CHF 425,1 millions ou 30,9%, provenant de la première consolidation de Brach’s sur l’exercice entier et de Luijckx sur six mois. Le montant résiduel provient de la croissance organique. Brach’s, l’un des principaux producteurs de confiserie au poids des Etats-Unis, a été acquis en septembre 2003. La restructuration et l’intégration de ses activités sont en bonne voie. Celle-ci a d’ailleurs déjà apporté une modeste contribution positive à l’EBIT du segment. AM Foods, acquis en septembre 2004 et renommée Barry Callebaut Sweden, ne sera consolidé qu’au 1 er septembre 2004.

  • Le secteur Gourmet & Spécialités a vu son chiffre d’affaires croître 7,9% à CHF 514,0 millions (CHF 476,4 millions). La croissance organique a été de 3.8%. Toutes les zones géographiques ont enregistré une augmentation de leur chiffre d’affaires.
  • Le chiffre d’affaires réalisé par les deux secteurs d’activités Produits pour les consommateurs Europe et Amérique du Nord a augmenté de 47,8%, à CHF 1’331,6 millions, représentant 32,9% du chiffre d'affaires total du Groupe. Un montant de CHF 399,3 millions de cette croissance est imputable à la première consolidation de Brach’s sur la totalité de l’exercice. La croissance organique est restée pratiquement inchangé à 0,3%.

Le bénéfice d’exploitation (EBIT) du segment a diminué de 2,6% à CHF 99,3 millions. La croissance de l’EBIT réalisée dans le secteur Gourmet & Spécialités ainsi que dans Produits pour les consommateurs Amérique du Nord a presque compensé l’évolution insatisfaisante de l’EBIT de Produits pour les consommateurs Europe, résultant d’un développement décevant des affaires en Allemagne, en particulier au troisième trimestre et au début du quatrième, aggravé par une hausse soudaine du prix des noisettes.

La valeur totale des actifs du segment a crû de 22,8% à CHF 953,4 millions en raison de l’acquisition de Brach’s. Pour la même raison, le ratio EBIT / total des actifs du segment a baissé à 10,4% (13,1%).
Produits pour les consommateurs: accélération de la mise en œuvre de la stratégie d’excellence

Comme annoncé le 10 septembre 2004, le Groupe a pris des mesures visant à restructurer le secteur Produits pour les consommateurs Europe en un fournisseur de solutions innovantes pour la grande distribution mondiale. L’innovation et le leadership des coûts sont essentiels dans un marché caractérisé par de forts taux de croissance pour des produits haut de gamme d’une part et pour des produits vendus sous les marques de nos clients d’autre part. Afin de s’assurer la position de leader des coûts, le concept des fabriques spécialisées ou de «Centres d’excellence», qui a déjà été réalisé avec succès dans le segment Affaires industrielles, a été désormais étendu à la totalité du réseau de production. La trentaine de sites de production dans le monde ont été intégrés, au début de l’exercice actuel, dans une unité dite «Operations» gérée de manière centralisée. Cette unité livrera ses produits à tous les secteurs d’activités de Barry Callebaut. La fabrication sera centralisée et chaque usine deviendra un «Centre d’excellence», en se concentrant sur les produits qu’elle est le plus apte à fabriquer. Pour chaque usine, les avantages de cette approche sont une spécialisation accrue, des séries de production plusimportantes, une gestion optimale des stocks et des capacités d’utilisation. De surcroît, la séparation de la production d'une part, des ventes et du marketing d’autre part, permettra à chaque secteur d’activités de concentrer ses ressources pour servir au mieux les besoins spécifiques de ses clients.

Côte d'Ivoire

Les trois usines de Barry Callebaut en Côte d'Ivoire sont fermées depuis le 7 novembre 2004. Les transports publics ne fonctionnant plus, les ouvriers ne peuvent venir travailler. Les trois usines sont en parfait état. Dès que les transports publics fonctionneront de nouveau, Barry Callebaut a l'intention de remettre les usines en marche. Présent en Côte d'Ivoire depuis 1998, Barry Callebaut a déjà surmonté avec succès des situations analogues. Afin de répartir les risques, les quantités de fèves de cacao achetées dans d'autres pays, tels que le Ghana ou l'Indonésie, ont été augmentées. De même, les capacités de transformation du cacao en Europe, aux Etats-Unis et au Ghana ont été élargies. Barry Callebaut est

actuellement confiant de pouvoir faire face à ses obligations contractuelles envers ses clients chocolatiers.

* * *

Barry Callebaut (www.barry-callebaut.com):

Avec un chiffre d'affaires annuel de plus de CHF 4 milliards pour l’exercice 2003/04, le groupe Barry Callebaut domicilié à Zurich, Suisse, est l’un des leaders mondiaux des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat, ainsi que de produits de pâtisserie et de confiserie de qualité supérieure – de la fève de cacao au produit fini sur les rayons des magasins. Barry Callebaut possède plus de 30 sites de production dans 22 pays et emploie quelque 9’000 personnes. Le groupe répond aux besoins de l’ensemble de l’industrie alimentaire, depuis les fabricants jusqu’aux utilisateurs professionnels de chocolat, tels que les chocolatiers, les confiseurs ou les pâtissiers et la grande distribution. Barry Callebaut fournit aussi une gamme complète de services dans les domaines du développement des produits, des processus de fabrication, de la formation et du marketing.

L’exercice 2003/04 a été clôt le 31 août 2004. L’Assemblée générale annuelle 2003/04 aura lieu le 8 décembre 2004, à 14 h 30 (Kongresshaus, Zurich, Gartensaal).

* * *

Calendrier de l’exercice 2004/05 (du 1 er septembre 2004 au 31 août 2005):

Résultats du premier trimestre 2004/05: 13 janvier 2005
Communiqué de presse, lettre aux actionnaires, conférence par téléphone pour les analystes et la presse

Résultats du premier semestre 2004/05: 11 avril 2005
Communiqué de presse, lettre aux actionnaires, présentation aux analystes et à la presse, à Zurich

Résultats des neuf premiers mois 2004/05: 8 juillet 2005
Communiqué de presse, lettre aux actionnaires, conférence par téléphone pour les analystes et la presse

Résultats annuels 2004/05: 10 novembre 2005
Communiqué de presse, présentation aux analystes et conférence de presse, à Zurich

Assemblée générale annuelle 2004/05: 8 décembre 2005, à Zurich

* * *

Contacts

Investisseurs et analystes financiers: Médias:

Dieter A. Enkelmann
CFO
dieter_enkelmann@barry-callebaut.com
Tél. +41 1 801 61 43
Fax: +41 1 801 61 53

Gaby Tschofen
gaby_tschofen@barry-callebaut.com
Tél. +41 1 801 61 60
Fax: +41 1 801 61 53

Conférence de presse de Barry Callebaut AG

Date: mercredi 10 novembre 2004
Heure: de 10 h 00 à 11 h 00 (env.)

Lieu: SWX Swiss Exchange, ConventionPoint, Room “Exchange”,
Selnaustrasse 30, 8021 Zurich/Suisse

Vous pourrez aussi suivre la conférence par téléphone ou AudioWebcast.

La présentation peut être trouvée sur notre site ( www.barry-callebaut.com ).

Veuillez composer:
+41 91 610 56 00 (depuis l’Europe)
+44 207 107 0611 (depuis le Royaume-Uni)
+1 (1) 866 291 4166 (depuis les Etats-Unis)

Vous serez invité à donner votre nom et le titre de votre publication.

Pour accéder à la retransmission en direct par live AudioWeb cast, veuillez suivre le lien indiqué sur notre site ( www.barry-callebaut.com ). Il sera possible de réécouter la conférence pendant 72 heures à partir du 10 novembre 2004 (14 h 00 HEC) en composant le +41 91 612 4330 (depuis l’Europe), +1 412 317 0088 (depuis les Etats-Unis) et +44 207 866 4300 (depuis le Royaume-Uni) – code ' 283 ', suivi du signe #.

La conférence aura lieu en anglais.

* * *

Conférence de Barry Callebaut AG pour les analystes

Date: mercredi 10 novembre 2004
Heure: de 12 h 00 à 13 h 00 (env.), suivie d’un buffet

Lieu: SWX Swiss Exchange, ConventionPoint, Room “Exchange”,
Selnaustrasse 30, 8021 Zurich/Suisse

Vous pourrez aussi suivre la conférence par téléphone ou AudioWebcast. Les questions ne pourront être posées que par téléphone. La présentation peut être trouvée sur notre site (www.barry-callebaut.com).

Veuillez composer:
+41 91 610 56 00 (depuis l’Europe)
+44 207 107 0611 (depuis le Royaume-Uni)
+1 (1) 866 291 4166 (depuis les Etats-Unis)

Vous serez invité à donner votre nom.

Pour accéder à la retransmission en direct par live AudioWebcast, veuillez suivre le lien indiqué sur notre site ( www.barry-callebaut.com ).

Il sera possible de réécouter la conférence pendant 72 heures à partir du 10 novembre 2004 (14 h 00 HEC) en composant le +41 91 612 4330 (depuis l’Europe), +1 412 317 0088 (depuis les Etats-Unis) et +44 207 866 4300 (depuis le Royaume-Uni) – code '221', suivi du signe #.