Annual Report 2012/13
Home > Investors > News > Barry Callebaut: résultats du premier semestre de l’exercice 2006/07: La croissance dynamique se poursuit

Barry Callebaut: résultats du premier semestre de l’exercice 2006/07: La croissance dynamique se poursuit

Share
03 avril 2007
Overview
  • Augmentation du volume des ventes de 6,3 % à 588’125 tonnes
  • Bénéfice d’exploitation (EBIT) en hausse de 7,3% à CHF 190,0 millions
  • Progression du bénéfice net (PAT) de 11,1% à CHF 125,2 millions
  • Objectifs financiers à trois ans pour la période 2005/06-2007/08 confirmés
  • Produits pour les consommateurs Amérique du Nord en réexamen
  • Projet d’accord d’externalisation et d’approvisionnement avec Nestlé en bonne voie

Zurich/Suisse, le 3 avril 2007 – Barry Callebaut AG, le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure, a annoncé aujourd’hui ses résultats semestriels au 28 février 2007 de l’exercice 2006/07. Progressant deux fois plus vite que le marché mondial du chocolat, le volume des ventes de Barry Callebaut s’est inscrit à 588’125 tonnes au premier semestre de l’exercice en cours, en augmentation de 6,3%. Le chiffre d’affaires[1] a augmenté de 4,1 % à CHF 2’307,2 millions et le bénéfice d’exploitation (EBIT) de 7,3% à CHF 190,0 millions. La progression de l’EBIT a été réalisée en dépit de la détérioration déjà annoncée du ratio combiné (cacao)[2], dont l’influence négative sur le bénéfice d’exploitation du secteur d’activités Cacao s’est chiffrée à environ CHF 10 millions. Le secteur d’activités Produits de consommation Amérique du Nord, actuellement en réexamen dans le cadre du repositionnement stratégique du Groupe dans cette région, a également pesé sur l’EBIT. Ces influences négatives ont été compensées par les bons résultats d’exploitation des secteurs d’activités Chocolat pour clients industriels, Gourmet & Spécialités et Produits pour les consommateurs Europe. Quant au bénéfice net (PAT), il a augmenté de 11,1%, à CHF 125,2 millions.

«Nos affaires avec les clients industriels et artisanaux continuent de fournir d’excellents résultats et notre secteur d’activités Produits pour les consommateurs Europe marche bien», a déclaré Patrick De Maeseneire, CEO de Barry Callebaut. «Je suis satisfait de nos résultats du premier semestre de l’exercice en cours, compte tenu de l’influence négative de la faiblesse du ratio combiné (cacao) et de l’évolution insatisfaisante des affaires dans notre secteur d’activités Produits pour les consommateurs Amérique du Nord. La vente de 30’000 tonnes supplémentaires par Chocolat pour clients industriels a confirmé la tendance à l’externalisation dans l’industrie chocolatière. Nous nous sommes solidement établis comme le partenaire de co-fabrication privilégié, ce qui nous permet d’accélérer encore notre croissance profitable.»
 
Chiffres-clés du Groupe pour le premier semestre de l’exercice 2006/07
 

 
 
Variation (%)
Semestre au
28 février 2007
Semestre au
 28 février 2006
Volume des ventes
t
    6,3
   588’125
     553’196
Chiffre d’affaires1
mio CHF
    4,1
 2'307,2
   2’215,8
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
mio CHF
    7,3
   190,0
      177,0
EBIT/tonne
CHF
1,0
323,1
320,0
Bénéfice net (PAT)
mio CHF
    11,1
   125,2
     112,7

Environnement de marché
 
Selon Euromonitor International, le marché mondial de la confiserie de chocolat représente quelque US$ 74 milliards (environ CHF 90 milliards) et sa croissance est estimée à 2.9% en 2006/07. La croissance la plus rapide provient des marchés émergents, tels que la Russie et la Chine, sous l’effet d’une base de consommateurs toujours plus aisée. En Europe occidentale et en Amérique du Nord, le marché des chocolats standards est mûr, de sorte que l’essentiel de la croissance peut être attribué à des produits haut de gamme: origine, biologiques, bons pour la santé et équitables. Le marché croît aussi bien dans le segment haut de gamme que dans l’économique. Des produits innovants et le leadership des coûts sont essentiels pour avoir du succès à l’avenir dans l’industrie chocolatière. Entre-temps, un nombre croissant d’industriels de l’alimentation transfère ses besoins en chocolat à des partenaires spécialisés. Cette tendance devrait s’accélérer par le fait que davantage de sociétés intégrées veulent se concentrer sur les ventes et le marketing, tout en s’approvisionnant en chocolat industriel auprès de tiers.
Fort de sa présence globale dans tous les segments de marché, de la fève au rayon de magasin, Barry Callebaut occupe une position unique pour profiter des tendances mentionnées plus haut. En outre, sa force d’innovation lui permettra de suivre de prèts les demandes changeantes des consommateurs.

Evolution des affaires par région au premier semestre de l’exercice 2006/07
 
Région Europe
La Région Europe, qui représente environ deux tiers des ventes du Groupe, a enregistré une croissance du volume des ventes de 8,3% à 392’030 tonnes, et une augmentation du chiffre d’affaire1 de 5,7% à CHF 1’607,8 millions. Le bénéfice d’exploitation a progressé de 10,2% à CHF 171,1 millions.
L’amélioration des résultats d’exploitation de la région a été portée par un accroissement remarquable du volume dans le secteur Chocolat pour clients industriels, dynamisé par de nouveaux contrats d’externalisation avec des clients importants de divers pays, ainsi que par une croissance solide des affaires avec des clients industriels grands et moyens. Le secteur d’activités Gourmet & Spécialités a bénéficié d’une demande particulièrement bonne des clients artisanaux de la région méditerranéenne et d’Europe orientale. Quant au secteur Produits pour les consommateurs Europe, il a pu améliorer sa rentabilité de manière significative par de fortes ventes de produits saisonniers, des économies de coûts, l’intégration de systèmes et par la cessation de contrats non profitables. Cette cessation a certes conduit à une diminution des volumes mais cet effet négatif devrait se résorber durant l’exercice en cours.
 
Le projet d’accord prévu avec Nestlé pour l’acquisition d’outils de production de masse de cacao et de chocolat liquide de l’usine de chocolat de San Sisto/Italie, ainsi que d’une usine de chocolat à Dijon/France, de même que l’accord à long terme pour la fourniture par Barry Callebaut de 43’000 tonnes de chocolat liquide et la fabrication de certains produits de consommation de Nestlé devraient ajouter quelque CHF 150 millions au chiffre d’affaires annuel de Barry Callebaut dès l’exercice 2007/08. L’accord final devrait être signé en été 2007.
 
Région Amérique
Le volume des ventes de la Région Amérique a progressé de 0,6% à 155’549 tonnes, contre 154’662 tonnes pour la même période de l’année précédente. Le chiffre d’affaires, qui a été affecté par un dollar plus faible par rapport à la devise de compte du Groupe, le franc suisse, ainsi que par une contraction du chiffre d’affaires de Produits pour les consommateurs, s’est établi à CHF 532,8 millions (- 4,5%). Il en est résulté un EBIT de CHF 28,1 millions (- 8,0%). Compte non tenu de Produits pour les consommateurs Amérique du Nord, qui se trouve actuellement en réexamen, le volume s’est accru de 6,8%, le chiffre d’affaires de 4,0% et le bénéfice d’exploitation de la région de 18,4%. 
 
Les performances des secteurs d’activités de la région ont évolué de façon divergente. D’une part, le secteur Chocolat pour clients industriels a enregistré une solide croissance résultant d’un changement d’approche du marché et de gains de parts de marché subséquents; de son côté, le secteur d’activités Gourmet & Spécialités a renforcé sa présence en augmentant sa force de vente directe. D’autre part, la forte performance de ces deux secteurs a été contrebalancée par des ventes plus faibles du secteur Produits pour les consommateurs Amérique du Nord.

 
Région Asie & reste du monde
La Région Asie & reste du monde a enregistré une hausse de 10,5% à 40’546 tonnes du volume des ventes, et de 21,4% à CHF 166,6 millions du chiffre d’affaires1. Le bénéfice d’exploitation a augmenté de 19,2% à CHF 20,9 millions, en dépit d’une faible performance de Produits pour consommateurs africains. Produits pour consommateurs africains, qui comprend trois unités au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal, ne fait plus partie des activités de base. Chocosen, au Sénégal, a été vendu au management local le 28 février 2007.
 
Chocolat pour clients industriels a vu sa croissance augmenter fortement sous l’effet de livraisons en Chine et en Afrique du Sud, bien qu’elles partent évidemment de faibles niveaux. Gourmet & Spécialités s’est particulièrement bien développé dans le segment haut de gamme, notamment au Japon.
 
Chiffres-clés par régions pour le premier semestre de l’exercice 2006/07
 

EUROPE
 
Variation (%)
Semestre au
28 février 2007
Semestre au
28 février 2006
Volume des ventes
t
    8,3
   392’030
361’825
Chiffre d’affaires1
mio CHF
    5,7
 1’607,8
1’520,9
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
mio CHF
    10,2
   171,1
155,3

 

AMERIQUE
 
Variation (%)
Semestre au
28 février 2007
Semestre au
28 février 2006
Volume des ventes
t
    0,6
   155’549
154’662
Chiffre d’affaires
mio CHF
    -4,5
 532,8
557,7
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
mio CHF
-8,0   
 28,1
30,6

 


ASIE/RESTE DU MONDE
 
Variation (%)
Semestre au
28 février 2007
Semestre au
28 février 2006
Volume des ventes
t
   10,5
40’546
36’709
Chiffre d’affaires1
mio CHF
    21,4
 166,6
137,2
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
mio CHF
    19,2
   20,9
17,5

 
Evolution des segments d’affaires au premier semestre de l’exercice 2006/07
 
Segment Affaires industrielles
Le segment Affaires industrielles se concentre sur la vente de produits à base de cacao et de chocolat destinés aux industriels et fabricants de biens de consommation du monde entier.
 
Le volume des ventes s’est élevé à 407’190 tonnes, ce qui représente une croissance organique de 11,4% par rapport aux 365’679 tonnes pour la même période de l’an dernier.  
  • Le volume des ventesde produits de Cacao à des tiers a atteint 72’711 tonnes, soit une progression de 13,8 %. Les volumes ont été poussés pour compenser la réduction de marge causée par la détérioration du ratio combiné (cacao).
  • Le volume des ventes du secteur d’activités Chocolat pour clients industriels a atteint 334’479 tonnes, soit une progression de 10,8% par rapport à la même période de l’année précédente, l’élément clé ayant été l’augmentation des volumes en externalisation avec d’anciens et de nouveaux clients.
Le chiffre d’affaires1 du segment Affaires industrielles s’est accru de 9,9%, à CHF 1’300,1 millions, contre CHF 1’183,5 millions pour la même période de l’année précédente. Compte tenu des ventes de fèves de cacao supérieures à la moyenne au cours de la même période de l’année dernière, le chiffre d’affaires aurait décliné de 1,2%.
  • Le chiffre d’affaires1 du secteur Cacao a augmenté de 8,4% à CHF 251,6 millions. Compte tenu des ventes de fèves susmentionnées, celui-ci est tombé de 31%. 
  • Le secteur Chocolat pour clients industriels a porté son chiffre d’affaires à CHF 1'048,5 millions, soit une hausse de 10,2%, grâce à des volumes plus élevés provenant d’une demande accrue de clients industriels, ainsi que de fluctuations de change favorables.
Le bénéficed’exploitation (EBIT)du segment Affaires industrielles a progressé de 8,5% à CHF 118,8 millions pour le semestre s’étant terminé le 28 février 2007. Cette progression a été réalisée en dépit de l’effet négatif déjà mentionné d’environ CHF 10 millions provoqué par le recul du ratio combiné (cacao).

Segment Services alimentaires/Commerce de détail
Le segment Services alimentaires/Commerce de détail comprend une vaste clientèle, allant des artisans locaux (chocolatiers, pâtissiers, boulangers, hôtels, restaurants, traiteurs) à la grande distribution mondiale.

Le chiffre d’affairess’est légèrement contracté de 2,4%, à CHF 1’007,1 millions par rapport aux CHF 1’032,3 millions enregistrés pour la même période de l’exercice 2005/06.
  • Le chiffre d’affaires du secteur Gourmet & Spécialités a augmenté de 5,8 % à CHF 322,7 millions. 
  • Le chiffre d’affaires du secteur d'activités Produits pour les consommateurs a reculé de 5,9 % à CHF 684,4 millions en raison de la cessation de contrats non profitables en Europe et de pertes de parts de marché en Amérique du Nord où règne une intense concurrence dans le marché de la confiserie de sucre.
Le bénéfice d’exploitation (EBIT) a crû de 7,9 %, à CHF 101,3 millions, porté par la vigoureuse progression de la profitabilité de Produits pour les consommateurs Europe et de Gourmet & Spécialités. L’EBIT a été affecté par un amortissement supplémentaire de CHF 3 millions pour la plateforme IT européenne, suite à l’intégration du secteur Produits pour les consommateurs Europe, ainsi que des dépenses non récurrentes de CHF 3,5 millions pour le secteur Produits pour les consommateurs Amérique du Nord.
 
Chiffres-clés par segments pour le premier semestre de l’exercice 2006/07
 
 

SEGMENT INDUSTRIEL
 
Variation (%)
Semestre au
28 février 2007
Semestre au
28 février 2006
Volume des ventes
t
    11,4
   407’190
365’679
Chiffre d’affaires1
mio CHF
    9,9
 1'300,1
1'183,5
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
mio CHF
    8,5
   118,8
109,5

 

SERVICES ALIMENTAIRES/ COMMERCE DE DETAIL
 
Variation (%)
Semestre au
28 février 2007
Semestre au
28 février 2006
Chiffre d’affaires
mio CHF
    -2,4
 1’007,1
1’032,3
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
mio CHF
    7,9
   101,3
93,9

 
Perspectives
  
Jetant un coup d’œil sur l’avenir, Patrick De Maeseneire, CEO, a déclaré: «Le ratio combiné (cacao) continuera d’avoir une influence négative sur la rentabilité au second semestre de l’exercice en cours, mais elle disparaîtra avant le prochain exercice. Les prix de matières premières se sont élevés considérablement et Pâques est une semaine plus tôt cette année. Néanmoins, notre portefeuille avec les clients industriels est solide, de sorte que nous pensons que la croissance du volume restera bonne au cours du second semestre de l’exercice en cours. Nous sommes donc en bonne voie d’atteindre nos objectifs à trois ans pour la période allant de 2005/06 à 2007/08*. Les nouveaux projets intéressants d’externalisation nous permettent de le confirmer, sous réserve, comme toujours, d’imprévus majeurs.»
 
*Ces objectifs prévoient en moyenne une croissance annuelle organique de 3-5%, une croissance de l’EBIT de 8-10% et une croissance de 12-15% du bénéfice net (PAT).


[1] Aux fins de comparaison, le chiffre d’affaires de l’année précédente a été ajusté des ventes extraordinaires de fèves. Les volumes de vente annoncés ne portant que sur les produits transformés, les ventes physiques de fèves sont comprises dans le chiffre d'affaires, mais non dans les volumes.
[2] Prix de vente combinés pour le beurre et la poudre de cacao par rapport au prix des fèves.
 
* * *
Pour davantage d’informations financières, veuillez consulter la «Letter to Investors» publiée sous «Investors/Documentation»).
* * *

Barry Callebaut (www.barry-callebaut.com):

Avec un chiffre d’affaires annuel de plus de CHF 4 milliards pour l’exercice 2005/06, le Groupe Barry Callebaut, dont le siège est à Zurich, Suisse, est le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure ainsi que de produits de confiserie – de la fève de cacao au produit fini sur les rayons des magasins. Présent dans 24 pays, Barry Callebaut possède plus de 30 sites de productions et occupe plus que 7'500 personnes. Le Groupe répond aux besoins de l’ensemble de l’industrie alimentaire, depuis les fabricants jusqu’aux utilisateurs professionnels de chocolat, tels que les chocolatiers, les confiseurs et les pâtissiers, ainsi qu’à la grande distribution. Il fournit aussi une gamme complète de services dans les domaines du développement de produits, des processus de fabrication, de la formation et du marketing.
 
** *

Contacts
Pour investisseurs et analystes financiers:


Pour les médias:    

Daniela Altenpohl, Head of IR
Barry Callebaut AG
Tél.: +41 43 204 04 23
daniela_altenpohl@barry-callebaut.com
Gaby Tschofen, VP Corp. Communications
Barry Callebaut AG
Tél.: +41 43 204 04 60
gaby_tschofen@barry-callebaut.com


Conférence conjointe de Barry Callebaut AG pour médias et analystes
 
Date: mardi 3 avril 2007
Heure: de 10h00 à 11h15 env. (HEC)
Lieu: Technopark, salle “Fortran”,
Technoparkstrasse 1, 8005 Zurich, Suisse
La conférence se tiendra en anglais, avec possibilité de poser des questions en allemand et en français. Vous pourrez aussi suivre la conférence par téléphone ou audio Webcast.
Par téléphone, veuillez composer:        

+41 91 610 5600 (depuis l’Europe continentale)
+44 207 107 0611 (depuis le Royaume-Uni)
+1 (1) 866 291 4166 (depuis les Etats-Unis)
 
Vous serez invité à donner votre nom et celui de votre publication ou votre compagnie.
 
Pour accéder à la transmission en direct par Webcast, veuillez cliquer ici. Il est recommandé de se connecter au Webcast et de s'enregistrer 10 minutes avant le début de la transmission. Il peut y avoir un léger décalage entre le son et les transparents, aussi peut-il être préférable pour vous de télécharger votre propre copie de la présentation sur notre site Internet.
 
Il sera possible de réécouter la conférence pendant 72 heures à partir du 3 avril 2007 (13 h 30) en composant le +41 91 612 43 30 (Europe), le +1 (1) 866 416 2558 (Etats-Unis) ou le 44 207 108 6233 (Royaume-Uni) – Code «698» suivi du signe #. Si vous avez besoin d’aide, veuillez prendre contact avec Mme Susanne Düggelin (tél: +41 43 204 0462 ou e-mail: susanne_dueggelin@barry-callebaut.com).
 
 
 
Calendrier financier de l’exercice 2006/07 (du 1er septembre 2006 au 31 août 2007):
 

Ventes des neuf premiers mois 2006/07:
28 juin 2007
Communiqué de presse

Résultats annuels 2006/07:             
6 novembre 2007
Communiqué de presse, conférence conjointe pour médias et analystes(Zurich)

Assemblée générale annuelle:
29 novembre 2007
à Zurich

Chiffres-clés de Barry Callebaut (non révisés)
 
 
Variation (%)
1er semestre au 28 février 2007
1er semestre au 28 février 2006
Compte de résultat
 
 
 
 
Chiffre d’affaires (1)
   en monnaies locales

 incluant des ventes
 extraordinaires de fèves
 en 05/06
mio CHF
       4.1
       1.9
     
-1.8
 
     
2,307.2
2,271.1
 
2,307.2
 
 
2,215.8
 
 
2,348.3  
Volume des ventes
t
6.3
588,125
553,196
Bénéfice brut
   en monnaies locales
mio CHF
10.2
8.5
395.1
388.8
358.4
 
EBITDA (2)
   en monnaies locales
mio CHF
6.6
4.7
248.6
244.2
233.2
 
Bénéfice d’exploitation(EBIT)
   en monnaies locales
mio CHF
7.3
5.3
190.0
186.3
177.0
 
EBIT par tonne
   en monnaies locales
CHF
1.0
-1.0
323.1
316.8
320.0
 
Bénéfice net (PAT)
   en monnaies locales
mio CHF
11.1
8.6
125.2
122.4
112.7
 
Cash flow (3)
mio CHF
8.8
183.8
169.0
Actions
 
 
 
 
EBIT par action
 en monnaies locales
CHF
7.3
5.3
36.75
36.04
34.24
 
Bénéfice net par action (non dilué) (4)
CHF
11.4
24.29
21.80
Bénéfice net par action (dilué) (4)
CHF
10.8
24.15
21.80
Bilan
 
 
28 février 2007
31 août 2006
Total du bilan
mio CHF
8.3
3,049.4
2,815.5
Actifs circulants nets
mio CHF
9.5
1,008.1
920.9
Immobilisations
mio CHF
-0.7
1,180.4
1,188.6
Endettement net
mio CHF
-2.1
887.6
906.9
Fonds propres
mio CHF
13.6
1,138.6
1,001.9
Autres
 
 
 
 
Effectifs
 
-8.1
7,568
8,236
 
1) Aux fins de comparaison, le chiffre d’affaires de l’année précédente a été ajusté des ventes extraordinaires de fèves. Les volumes de vente annoncés ne portant que sur les produits transformés, les ventes physiques de fèves sont comprises dans le chiffre d'affaires, mais non dans les volumes.
2) Bénéfice d’exploitation (EBIT) + dépréciation des immobilisations + amortissement d’immobilisations incorporelles
3) Bénéfice net + dépréciation des immobilisations + amortissement d’immobilisations incorporelles
4)

Fondé sur le bénéfice attribuable au Groupe pour la période considérée (PAT)

Chiffres-clés par région et par segment (non révisés)
 
 
Variation (%)
1er semestre au 28 février 2007
1er semestre au 28 février 2006
Chiffres-clés par région
 
 
 
 
Europe
 
 
 
 
Volume des ventes
t
8.3
392,030
361,825
Chiffre d’affaires (1)
 incluant des ventes
 extraordinaires de fèves
 en 05/06
mio CHF
5.7
-1.6
1,607.8
1,607.8
1,520.9
1,633.4
EBITDA
mio CHF
10.2
209.9
190.5
EBIT
mio CHF
10.2
171.1
155.3
Amérique
 
 
 
 
Volume des ventes
t
0.6
155,549
154,662
Chiffre d’affaires
mio CHF
-4.5
532.8
557.7
EBITDA
mio CHF
-7.3
43.3
46.7
EBIT
mio CHF
-8.0
28.1
30.6
Région Asie/reste du monde
 
 
 
 
Volume des ventes
t
10.5
40,546
36,709
Chiffre d’affaires (1)
 incluant des ventes
 extraordinaires de fèves
 en 05/06
mio CHF
21.4
6.0
166.6
166.6
137.2
157.2
EBITDA
mio CHF
16.6
23.5
20.1
EBIT
mio CHF
19.2
20.9
17.5
Chiffres-clés par segment
 
 
 
 
Segment Affaires industrielles
 
 
 
 
Chiffre d’affaires (1)
   incluant des ventes
   extraordinaires de fèves
   en 05/06
mio CHF
9.9
-1.2
1,300.1
1,300.1
1,183.5
1,316.0
   - Cacao (1)
      incluant des ventes
      extraordinaires de fèves
      en 05/06
mio CHF
8.4
      -31.0
251.6
251.6
232.1
364.6
   - Chocolat pour clients
     industriels
mio CHF
10.2
1,048.5
951.4
Volume des ventes
t
11.4
407,190
365,679
   - Cacao
t
13.8
72,711
63,906
   - Chocolat pour clients
     industriels
t
10.8
334,479
301,773
EBITDA
mio CHF
8.5
147.9
136.4
EBIT
mio CHF
8.5
118.8
109.5
Segment Services alimentaires/Commerce de détail
 
 
 
 
Chiffre d’affaires
mio CHF
-2.4
1,007.1
1,032.3
   - Gourmet & Spécialités
mio CHF
5.8
322.7
305.1
   - Produits pour
     consommateurs
mio CHF
-5.9
684.4
727.2
EBITDA
mio CHF
6.5
128.7
120.9
EBIT
mio CHF
7.9
101.3
93.9